Je me mets au paléo
Je me mets au paléo
30 jours pour retrouver ligne, vitalité et une bonne digestion: comment faire pas à pas la transition entre un régime classique et le régime de nos ancêtres
Intuitions
Intuitions
Ne restez plus sourd aux messages subtils que l’Univers vous adresse chaque jour
Courir léger - Light feet running
Courir léger - Light feet running
Le guide pour optimiser votre foulée comprenant les clés pour adopter une foulée médio-pied, un plan de 12 semaines pour réussir la transition 
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
Extrait
Les trois émotions qui guérissent

Une femme me racontait qu’un jour, alors qu’elle participait à une retraite méditative dans un monastère, elle s’était ouverte de problèmes personnels à un moine. Alors qu’elle se lançait dans un développement, le moine l’avait soudain interrompu : « Regardez cette libellule ! Comme elle est belle ! ». La femme avait été très agacée. Ce qu’elle lui disait lui tenait à cœur et lui l’interrompait pour un insecte… Elle n’en n’avait rien dit. Mais elle rongeait son frein et mâchait sa colère. Puis elle avait réfléchi. L’interruption du moine était pédagogique : « Laisse un temps tes soucis. Et émerveille-toi ! » Un jour, l’enseignement du moine avait germé en elle : il ne lui disait pas de nier les problèmes qui l’assaillaient mais de laisser en elle la possibilité d’un silence, de faire la place à la contemplation.
Il est bon au cours d’une journée de lâcher ses pensées pour l’émerveillement. Interrompre un instant la ronde des soucis qui s’auto-entretiennent. Faire silence et profiter de ce qui est beau maintenant.
« N’aies pas peur. Les problèmes à régler, tu ne les oublieras pas, lui disait-il. Mais si tu t’accordes le droit de t’émerveiller, alors tu les regarderas depuis un autre état. »

Les trois émotions qui guérissent
Emmanuel Duquoc