Infections hivernales

Rhume : votre ordonnance naturelle

Rhume : votre ordonnance naturelle

Voici 5 substances naturelles que Brigitte Karleskind préconise, études à l’appui, contre le rhume dans le Guide pratique des compléments alimentaires.

Le rhume est une affection respiratoire bénigne due à un virus, appartement le plus souvent, à la famille des rhinovirus ou des coronavirus.
Les infections à rhinovirus peuvent intervenir à tout moment mais sont plus fréquentes à l’automne et au printemps alors que celles à coronavirus semblent apparaître plus souvent en hiver et au début du printemps. Le virus se propage par contacts directs de personnes à personnes ou via des surfaces contaminées.

Les symptômes

Les symptômes nasaux peuvent débuter 2 h après l’exposition au virus alors que la toux et l’irritation de la gorge n’apparaissent que 10 à 12 h après l’inoculation. De manière générales, les symptômes mettent 1 à 2 jours avant de se déclarer et 2 à 3 jours pour atteindre leur intensité maximale.
Le rhume se manifeste le plus fréquemment par un nez qui coule et se bouche et des éternuements. À cela peuvent s’ajouter un chatouillement, voire une sensation de brûlure dans le nez, une perte de l’odorat et du goût plus ou moins prononcée et, même, de la fièvre.
Un simple rhume, sans complication, disparaît généralement en 10 jours.

Des gestes préventifs
• Renforcer son système immunitaire
• Aérer régulièrement les chambres et humidifier l’air ambiant si nécessaire
• Se laver les mains fréquemment

Les facteurs de risque

  • Défenses immunitaires affaiblies
  • Allergies
  • Période de stress
  • Insuffisance ou mauvaise qualité du sommeil
  • Fatigue
  • Faible consommation de vitamine C
  • Conditions environnementales (froids, humidité, fumée de tabac)

Pour renforcer le système immunitaire : vitamine D et probiotiques

Les individus ayant les plus faibles niveaux de vitamine D ont plus fréquemment des infections des voies respiratoires supérieures (rhumes et grippes). Se supplémenter en vitamine D pour atteindre un niveau sanguin d’au moins 38 ng par millilitre pourrait réduire le risque de contracter des infections respiratoires virales selon les études.

Dose efficace
800 à 2000 UI de vitamine D3 par jour selon les niveaux sanguins préalables de vitamine D.

On a montré que les probiotiques, seuls ou associés à des prébiotiques, réduisent l’incidence du rhume.
Par exemple, la prise de Lactobacillus plantarum associé à du Lactobacillus paracasei :

  • diminue le risque d’avoir un rhume,
  • réduit sa durée.

Pour en savoir plus, lire : Vitamine D, ce qu'il faut savoir avant l'hiver

Pour soulager les symptômes : l’andographie

L’andrographie (Andographis paniculata) est une plante utilisée depuis des siècles par les médecines traditionnelles asiatiques. Des essais cliniques contrôlés rapportent que son usage est efficace et sans danger pour réduire les symptômes des infections des voies respiratoires supérieures bénignes.
La prise quotidienne pendant 5 jours de 1200 mg d’un extrait sec standardisé d’andrographie a diminué significativement dès le second jour de traitement :

  • la fatigue,
  • l’insomnie,
  • le mal de gorge,
  • les sécrétions nasales.

Dose efficace
- 100 mg d’extrait d’andrographie standardisé à 4 à 6 % d’andrographolides 2 fois par jour, en prévention.
- 100 à 200 mg par jour et jusqu’à 300 mg dès l’apparition des symptômes.

Pour diminuer l’intensité et la durée du rhume : l’échinacée

Malgré certains résultats non probants, une supplémentation avec de l’échinacée (et en particulier avec les extraits des parties aériennes) permettrait de diminuer légèrement l’intensité des symptômes du rhume (congestion, écoulement nasal, mal de gorge, mal de tête, faiblesse et frissons) et de réduire leur durée de 1,4 jour en moyenne.
La diversité des résultats obtenus dans différentes études peut aussi s’expliquer par la diversité des préparations utilisées (E. purpurea, E. angustifolia ou un mélange des deux, la partie de la plante utilisée et la méthode d’extraction utilisée).

Dose efficace
250 mg d’un mélange d’extraits d’Echinacea angustifolia (standardisé 4 % d’echinacosides) et d’Echinacea purpurea (standardisé 4 % de 4-sesquiterpeneester) 1 à 4 fois par jour, entre les repas.

Pour prévenir et raccourcir le rhume : la vitamine C

Une diminution de 45 % de l’incidence des rhumes est observée avec une dose quotidienne de 1000 mg d’acide ascorbique.
De solides données indiquent que la vitamine C raccourcit la durée des rhumes, mais ses effets thérapeutiques, lorsqu’elle est administrée après le début de l’infection, pourraient dépendre de nombreux facteurs. À chacun de tester si la vitamine C est ou non bénéfique pour lui.

Dose efficace
250 mg à 1 g par jour de vitamine C à titre préventif, 600 mg toutes les 3 heures pendant 3 à 4 jours dès le début du rhume puis 400 mg toutes les 3 heures.
 

Commentaires

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous.

Par catt | le jeudi 05 janvier 2017
Vitamine C

Bonjour, je viens de relire l'article sur la prévention du rhume où j'y trouve tout ce que j'utilise dans ma pratique depuis plusieurs années. Hors, dans un n° récent de "que choisir" sur les "maux de l'hiver" il est certes édifiant de constater que toutes ces petites boîtes de pharmacie sont effectivement des "poudres de perlinpinpin" mais que par ailleurs, un encadré réfute l'utilité de la vitamine C, de l'échinacée, de la propolis et du magnésium. En arguant à chaque fois que ces produits naturels n'ont pas fait l'objet d'études sérieuses, ou si études il y a elles ne montrent pas l'efficacité ou le bénéfice. Qu'en pensez-vous?

Par bbeignon | le mardi 31 août 2021
Faut-il humidifier l'air ?

Bonjour, je lis mon article quotidien sur votre site. Toujours du contenu très pertinent.
Je suis très sensible aux rhumes et aux allergies donc cette année jeux m'y prendre en avance. Merci pour toutes ces méthodes. J'aimerai savoir s'il peut être intéressant d'utiliser un humidificateur d'air pour nous aider dans cette démarche ?Je ne crois pas avoir trouvé l'information ici à propos des humidificateurs. J'ai aussi entendu parler des purificateurs d'air qui permettrait d'améliorer l'air qu'on respire et donc de limiter les maladies respiratoires.
Le mieux est peut-être d'en acheter un et de tester.