Véganisme

Manger paléo et végan : possible avec quelques précautions

Manger paléo et végan : possible avec quelques précautions (crédit © Olivier Degorce)
(crédit © Olivier Degorce)

Dans Paléo Nutrition, Julien Venesson consacre un chapitre aux végans et aux végétariens qui voudraient adopter le paléo. Dans cet extrait, il explique comment la perte du respect pour l'animal a conduit les hommes modernes au véganisme et comment on peut manger à la fois paléo et végan.

Nos ancêtres étaient omnivores. Ils consommaient des produits animaux il y a déjà au moins 9 millions d’années et cette consommation s’est accrue depuis environ 2,5 millions d’années.
Néanmoins nos ancêtres ne gavaient pas les canards pour en manger le foie gras, ils ne parquaient pas les animaux dans des bâtiments sans fenêtre, ne leur injectaient pas d’antibiotiques, ne les tuaient pas à la chaîne, ne les laissaient pas souffrir… Bien au contraire, l’observation des tribus de chasseurs-cueilleurs montre qu’ils respectaient vraisemblablement profondément la vie animale.
Nous, hommes des pays riches, nous nous sommes peu à peu déconnectés de notre milieu naturel, nous avons perdu le lien avec la terre qui nous nourrit et les êtres vivants qui nous fournissent leur chair. La chasse et la cueillette pratiquées par nos ancêtres ont cédé la place à l’agriculture intensive et l’élevage industriel avec un seul objectif : produire plus pour moins cher.

Le véganisme, un choix éthique

Pour être cohérent avec la théorie de l’évolution de Darwin, si nous ne sommes pas capables de chasser un animal (ou si nous ne nous en pensons pas capables), alors nous ne devrions pas en manger. Si nous ne sommes pas capables de pêcher un poisson, alors n’en mangeons pas. Conscient de cette perte de contact avec la nature et les êtres vivants qu’elle abrite, le véganisme promeut un mode de vie fondé sur le refus de l’exploitation animale et de la cruauté envers les animaux. Le véganisme implique l’adoption d’une alimentation uniquement végétale et l’exclusion de tout produit issu des animaux, de leur exploitation ou testé sur eux (cuir, laine, soie, miel, etc.). Il s’agit donc avant tout d’un choix éthique et non d’un choix santé, car jamais, dans toute l’histoire de l’humanité nous n’avons été habitués à ne manger que des végétaux.

Manger végan et paléo, sans carence

Si vous avez fait le choix d’une alimentation végane, il convient d’en limiter les conséquences néfastes pour la santé. La plupart des végans connaissent la problématique des antinutriments des céréales et des légumineuses. Ils pratiquent donc régulièrement la germination et/ou la fermentation pour diminuer la teneur en antinutriments de leurs aliments.
Mais ceux qui envisagent une alimentation végétalienne entièrement paléo vont se retrouver à manger uniquement des fruits, des légumes et des oléagineux, ce qui correspond à une forme de frugivorisme. Dans ce cas, il peut être intéressant de renforcer cette alimentation par des algues pour leur apport en iode et en vitamine B12. Pour le sportif, se pose la question de l’apport calorique quotidien : un homme sportif peut aisément avoir besoin de plus de 3000 calories par jour. Ceci est difficile à obtenir avec une alimentation de ce type et entraîne donc souvent un amaigrissement profond. Quel que soit le type de végétalisme envisagé, une supplémentation en vitamine B12 et en zinc est le minimum vital.

Commentaires

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous.

Par x | le jeudi 25 septembre 2014
C'est faux de dire que de

C'est faux de dire que de tout temps, l'homme a mangé de la viande. Pendant des millions d'années, ce ne fut pas le cas. Voir ici :
http://www.hominides.com/html/dossiers/alimentation-prehistoire-nutritio...

De plus, c'est très facile d'arriver à manger 3000 calories en étant frugivore : suffit de manger une dizaine de bananes, 200g d'oléginauex, et

Par x | le jeudi 25 septembre 2014
(la suite, y a eu un bug)

(la suite, y a eu un bug)
2 kgs de fruits et légumes divers ;)

Par Dimitry | le jeudi 25 septembre 2014
Merci pour ce lien très

Merci pour ce lien très interessant qui comporte un graphique montrant que dés les tout premiers hommes, l'apport en viande pouvait monter jusqu'à 50%, tu te contredits donc toi-même mais bon tu n'as pas l'air la dessus :)

Par ambolik | le jeudi 25 septembre 2014
Oui, ou comment faire dire à

Oui, ou comment faire dire à la phrase "...La réalité est toute autre, nos origines étant plutôt végétariennes que carnivores ! ..." que l'Homme n'est en fait pas omnivore d'origine mais frugivore.... L'Homme et les hominidés ne sont ni frugivores ni carnivores, mais bien omnivores, avec des proportions végétal/animal variant au cours de l'évolution et des contextes géographiques...

Sinon, oui avec 10 bananes et 200g d'amandes, on est déjà à presque 2500 kcal!!! mais franchement, à part, grignoter ça tout au long de la journée, je vois pas comment c'est possible de manger tout ça dans le cadre d'un repas, vu l'effet satiétant des bananes et des oléagineux... sans parler des 2 Kg de fruits et légumes variés aditionnels, qui de par leur volume, et en venant s'ajouter aux 10 bananes et 200g d'oléagineux ne peuvent que créer une distension de l'estomac, à moins, encore une fois, passer sa journée à ingérer progressivement toute cette nourriture, comme le ferait un herbivore qui rumine...!!!

Par x | le jeudi 25 septembre 2014
Non, à la base, l'homme est

Non, à la base, l'homme est frugivore, comme indiqué dans mon lien.
Et ça ne pose aucun pb de manger ce que j'ai indiqué. Je mange bien plus que ça, et j'ai le ventre plat du matin jusqu'au soir.
10 bananes bien mûres, ça passe tout seul, même en une fois (alors, sur la journée, c'est très très peu). 5 pommes, ça fait 1 kg, donc que dalle. 200g d'oléagineux, c'est rien sur une journée. C'est hyper sec, ça remplit pas du tout le ventre.
Donc au lieu de raconter n'importe quoi, testez, vous verrez ;)

Par x | le jeudi 25 septembre 2014
Pour dimitry : tu sais lire

Pour dimitry : tu sais lire un graphique ? il s'set passé des millions d'années entre les australopithèques et les "premiers hommes"...
L'homme s'est mis à manger de la viande uniquement à cause des périodes glaciaires (raréfaction des fruits/légumes), et par l'immigration vers le nord...

Par ambolik | le jeudi 25 septembre 2014
Tant mieux x! Vous avez des

Tant mieux x! Vous avez des capacités digestives qui surpassent de loin les miennes, et c'est tout à votre honneur... en ce qui me concerne je ne pourrais pas tester un tel régime car vous savez sûrement que nous ne sommes pas égaux devant la capacité à gérer les acides des fruits, et je fais partie de ceux dont l'organisme tamponne les acides de fruits en allant puiser dans ses réserves minérales, ce qui donne lieu.... à une déminéralisation... la consommation de fruits est donc pour moi très modérée, surtout hors périodes estivale, lorsque la température ambiante n'est pas des plus chaleureuses... En plus, avant de savoir ça, et plein d'autres choses en nutrition, j'avais une diète plutôt riche en fruits crus tout au long de l'année, persuadé que c'était bon pour moi, malgré mes difficultés digestives et notamment intestinales... difficultés que la réduction drastique de consommation de fruits crus a su naturellement diminuer notablement...

Par contre, je dois vraiment avoir des problèmes de lecture, car je ne trouve pas dans votre lien l'endroit où il est clairement mentionné que l'Homme est frugivore à la base... Tout au plus j'y vois la thèse que les premiers hommes étaient majoritairement végétariens, avec une consommation modérée d'insectes et autres petits animaux (de la viande donc? à moins que je ne passe à côté de quelque chose...), et que la consommation de produits carnés à augmenté avec le temps... Omnivore à tendance végétarienne, c'est quand même différent de frugivore non?

Mais je dois être comme Dimitry: trop bête pour lire un graphique qui dit que les australopithèques se nourrissaient de végétaux et de quantités modestes de d'insectes et de petits animaux...
Même les primates sur lesquels se basent les défenseurs du frugivorisme ne sont pas frugivores... preuve en est que chaque jour, ils consomment de des protéines animales, via des insectes, des œufs, et même des petits singes....

Encore une fois, entre carnivore et frugivore, il y a tout un monde de nuances...

Par x | le jeudi 25 septembre 2014
Acides des fruits ? Les

Acides des fruits ? Les fruits sont basifiants, c'est pas de la viande ni des céréales !
Être déminéralisé en mangeant des fruits et légumes ?? Alors, là, c'est le summum de la bêtise ^^
SI vous aviez des difficultés à manger des fruits crus, le pb était ailleurs : y a rien de plus facile à digérer que des fruits crus bien mûrs. Par contre, pour les légumes, c'est une autre histoire (d'où l'intérêt des jus).
L'homme n'a jamais été végétarien au paléo. La conso des céréales et des produits laitiers est hyper récente (5000-8000 ans).
Et ce n'est pas parce que les primates mangent de temps en temps des petits animaux ou insectes qu'ils sont omnivores. Leur alimentation est à 95% fait de végétaux, donc ils sont herbivores ou frugivores. Une vache mange aussi des insectes quand elle broute, pourtant, elle est HERBIVORE ! Faut ouvrir un dico de temps en temps...
Et omnivore veut dire qu'on PEUT manger de tout, et pas qu'on DOIT manger de tout. Nuance nuance, et oui ^^

Par ambolik | le jeudi 25 septembre 2014
....c'est donc le moment où

....c'est donc le moment où il faut dire: "ok, je laisse tomber..."...
abruti que je suis...

Par x | le jeudi 25 septembre 2014
Quand on a plus d'arguments,

Quand on a plus d'arguments, le sarcasme est toujours mieux que les insultes ^^

Par ambolik | le jeudi 25 septembre 2014
Bon, allez, une dernière

Bon, allez, une dernière réaction quand même, histoire de pas laisser dire que des bêtises:

Les fruits, bien que contenant des bases, contiennent aussi des acides, dits acides faibles, en distinction d'avec les acides forts présents dans les produits carnés par exemple... ce sont par exemple l'acide malique qu'on trouve entre autres dans la pomme, l'acide tartrique que l'on trouve dans le raisin, ou bien encore l'acide citrique que l'on trouve dans le citron entre autres... les fruits sont globalement alcalinisants, de par leur teneur en bases, mais pas pour tout le monde... certains organismes n'arrivent pas bien à oxyder les acides des fruits, et pour eux, les fruits crus ne sont pas alcalinisants, mais bien acidifiants... au bout du compte, l'organisme en question devra absolument "tamponner" ces acides, et il le fera en puisant dans ses propres réserves minérales, et les liants avec les acides dont il ne peut se débarrasser, créera par exemple des citrates de calcium (acide citrique + calcium), malates de magnésium (acide malique + magnésium), tartrates de potassium (acide tartrique + potassium).... au bout du compte, la consommation excessive de fruits crus pour ces individus sensibles aura renforcé l'acidification, ainsi qu'une déminéralisation... mais je suppose que ça aussi, c'est n'importe quoi...

Sinon, pour en revenir à ce lien sur le régime des hominidés, je persiste et signe: après recherche sur la page (ctrl+F suivi du mot recherché), aucune trace d'une évocation qu'un quelconque frugivorisme.... encore mieux, sur cette même page, on trouve la pub pour un livre de Marylène Patou-Mathis: "Mangeurs de viande, De la Préhistoire à nos jours". A noter que cet auteur n'est quand même pas n'importe qui... Je me permets de citer un passage de son livre assez éloquent : "...D'après les données archéologiques et les analyses biogéochimiques, les Australopithèques, robustes et graciles, et les premiers représentants du genre Homo d'Afrique étaient des omnivores opportunistes, consommateurs de plantes, d'invertébrés, mais également, dans une moindre mesure, de mammifères. Ces premiers Hominidés étaient suffisamment organisés pour dérober aux carnivores des morceaux de proies encore riches en viandes et les rapporter auprès de caches d'outils en pierre ou dans leur habitat pour les dépecer et les consommer. Alors, s'ils étaient capables de s'emparer de carcasses fraîches, ce qui nécessite certaines aptitudes, ils pouvaient tout aussi bien chasser de petites proies ou des jeunes animaux, à la main comme le font certains chimpanzés et babouins, ou à l'aide de pierre. Par ailleurs, pour Nicholas Toth, le développement, vers 2 millions d'années, des outils lithiques qui attestent de l'acquisition de capacités cognitives typiquement humaines résulterait d'un changement dans l'exploitation des ressources alimentaires, avec une consommation accrue de viande. À la même période, le climat change, une aridification entraîne l'apparition de nouvelles niches écologiques, dont la savane que les Hominidés ont rapidement occupée..."

...Omnivore veut dire qu'on PEUT manger de tout, et pas qu'on DOIT manger de tout, certes, et cela je le respecte... néanmoins, la réalité biochimique des besoins de l'Homme est tout autre: en se privant TOTALEMENT de produits d'origine animale, l'oragnisme est exposé a des carences non négligeables en éléments essentiels ou semi-essentiels comme la vitamine B12, la taurine, la créatine, les omega-3 à longue chaîne...

Bref, le veganisme et autres végétalisme et frugivorisme sont tout à fait respectables, mais ne sont en aucun justifiables du point de vue de la réalité biochimique et physiologique de l'être humain...

Echange de bons procédés: si vous voulez, vous me prêtez votre dictionnaire qu'apparemment je n'ouvre pas assez souvent, en échange de quoi je vous prête mon exemplaire du livre de Julien Venesson, qui, d'ailleurs, au cas où vous ne le connaîtriez pas, n'est pas du genre à avancer des arguments sans se baser sur faits tangibles et vérifiés...

Oh et puis non, je le garde mon livre... vous pouvez garde votre dictionnaire... ;-)

Par x | le jeudi 25 septembre 2014
ça ne sert à rien d'essayer d

ça ne sert à rien d'essayer d'aller chercher du renfort sur le site de votre gourou. Au lieu d'être constamment dans l'ironie, argumentez, au lieu de fuir ! Et ce n'est pas en citant bêtement comme un perroquet ce que dit Venesson dans son dernier article que vous serez plus malin ;)
Déformez mes propos est également particulièrement puéril et stupide, mais ça ne m'étonne pas de votre part ^^
Continuez à torturez et tuer des animaux qui n'ont rien demandé, continuez à bouffer leurs chairs pleines d'acides et de purines, moi, je vais de me régalez en mangeant 500g de fraises bio fraichement cueillies, 8 figues bien fraiches, et 3 bananes bio très mûres, sans faire de mal à ma santé, à la nature, aux animaux ou aux gens qui fabriquent / produisent ce que j'achète...
APPRENEZ LE RESPECT !!

Par x | le jeudi 25 septembre 2014
Si vous avez une faiblesse

Si vous avez une faiblesse métabolique à digérer les fruits crus, ce n'est pas normal physiologiquement, il faut chercher la cause...
J'ai tous les livres de Venesson, et j'ai aussi les bouquins de Campbell et d'autres frugivores célèbres, histoire d'avoir tous les avis sur la question. Venesson change d'avis sans arrêt. Donc, il n'est pas fiable. Il suffit de voir l'évolution de ces bouquins. Dans 3 ans, il sortira un nouveau bouquin vantant les mérites du frugivorisme ^^
Le coup des carences est à mourir de rire. Renseignez vous et cultivez vous. Des tonnes de personnes aux arguments inattaquables ont déjà répondu à ces conneries.

Par ambolik | le jeudi 25 septembre 2014
M'enfin?! d'où est-ce que j

M'enfin?! d'où est-ce que j'ai déformé vos propos???!!!

Bref, ce qui est marrant avec vous, c'est que les arguments qui viennent de chez vous sont forcément des faits avérés, alors que ceux qui viennent des autres ne sont qu'évidentes foutaises...

Bref, désolé si mes pointes d'ironie vous pont froissé, elles n'étaient lancées que dans l'esprit de joyeuses taquineries entre gens qui ne tomberont jamais d'accord.... vaut mieux ça que de se taper dessus... mais vous avez préféré verser dans la méchanceté et les insultes...

C'est désolant de voir comment, à partir d'un article qui parle de comment mettre en place une diète vegan d'une manière à ne pas en subir les inconvénients, on est arrivé en quelques posts à cette pathétique guéguerre omni vs vegan... ^^ Je ne vous ai jamais reproché votre frugivorisme, juste émis des doutes sur le bien-fondé de cette diète niveau physiologique et métabolique... De votre côté, vous ne tolérez clairement pas mon omnivorisme, ni celui des autres apparemment, et vous méprisez sous-couvert d'une attitude de monsieur je-sais-tout-mieux-que-tout-le-monde blasé du niveau d'ignorance de ceux qui osent vouloir débattre avec vous...
Vous me demandez d'argumenter, au lieu de fuir, et c'est ce que je tente de faire, mais quoi que je dise, mes arguments sont d'évidence faux à vos yeux...
En tout cas, pour votre gouverne, je n'ai pas eu besoin de J. Venesson pour observer comment, en adoptant progressivement une diète paléo, et notamment en mangeant (beaucoup) moins de fruits crus, et plus de protéines et de lipides que je n'en mangeais jusqu'à présent,mon état de santé s'est nettement amélioré, tant au niveau de la vitalité, qu'au niveau confort digestif, et qu'au niveau de la vaillance de mon système immunitaire... J'ai procédé par étapes, et j'ai pu clairement identifié l'effet qu'a eu sur moi la réduction drastique de ma consommation de fruits crus... c'est donc mon expérience personnelle qui parle... et au passage j'insiste bien sur le fait que je ne dis absolument pas que les fruits crus sont néfastes pour tout le monde, mais bien qu'il existe une catégorie d'individus pour la consommation excessive de fruits crus, et notamment en climat froid est très préjudiciable...
Sur ce... :-D

Par x | le vendredi 26 septembre 2014
Oui, vous déformez mes propos

Oui, vous déformez mes propos, relisez moi ! Si vous ne vous rendez même pas compte de ce que vous dites, je ne peux plus rien pour vous...
Votre ironie pitoyable ne m'a pas énervé du tout, bien au contraire. Je suis mort de rire à lire vos conneries. Le pire, c'est que vous en remettez une couche sur le site de Venesson. Je vous "suis à la trace" ?? On est dans le délire absolu de paranoia, là ^^ Et vos petites attaques personnelles (" Maintenant j'ai peur qu'il déboule chez moi pour m'éviscérer avec un ananas...!!!") font pitié et vous ridiculisent complètement. C'est même pas drôle...
Sans parler de l'autre neuneu et ses 2g de protides par kg de PDC. Il a toujours pas compris que c'est un mythe ! Depuis plus d'un an que je suis frugivore, j'ai jamais été aussi musclé, fort, endurant et plein d'énergie. Et je ne suis qu'à 0.4 g de protides par kg de PDC.... Et c'est le cas de milliers de sportifs frugivores que je connais...
Je suis pas étonné que vous ne sachiez plus à quel sein vous vouer : vous êtes comme un bébé, un mouton. Lisez des articles et des études contradictoires de spécialistes, et faites vous votre propre opinion !
Sur ce... ^^

Par ambolik | le vendredi 26 septembre 2014
Soit...

Soit...
Vous avez raison sur toute la ligne, et je vous prie de m'excuser... excusez-moi pour mon ironie pitoyable, excusez moi pour mes blagues pas drôles, excusez moi d'être un mouton, excusez moi d'avoir mon avis, différent du votre, excusez moi d'être moi, avec toutes mes faiblesses, et toutes mes qualités (pour autant que vous me puissiez m'en prêter)...

Maintenant, il ne me reste qu'une seul question à vous poser, et je suis sûr que vous pourrez me répondre, étant donné votre excellence: Qu'est-ce qui, dans la diète frugivore, provoque chez vous autant d’agressivité à mon égard, autant d’agressivité tout court, et de pédanterie...?

Par x | le vendredi 26 septembre 2014
Vous continuez dans l'ironie,

Vous continuez dans l'ironie, indécrottable ^^
Je ne suis ni pédant, ni agressif, je mets beaucoup d'eau dans mon vin avec vous. Ca serait même plutôt une goutte de vin dans un océan ^^
Relisez vous : vous affirmez des choses fausses avec beaucoup d'assurance, c'est ça qui est légèrement irritant...
En vous relisant, j'avais loupé celle là aussi : le coup du ruminant lol
Pour votre info, un ruminant ne mange ni fruits, ni légumes, ni oléagineux...
Quand on affirme des choses, on apporte des preuves, ou au pire, on argumente. A bon entendeur ... ^^

Par ambolik | le vendredi 26 septembre 2014
Soit! Je reconnais

Soit! Je reconnais effectivement, après m'être relu, m'être exprimé très approximativement, utilisant des termes inappropriés... et du coup, disant des bêtises... aussi grosses, voire même bien plus grosses que moi!!! Je m'en excuse...

Trêve de chamailleries, étant quand même intéressé par le sujet, pourriez vous me donner quelques unes des références auxquelles vous faîtes allusion, autres que le rapport Campbell, que je puisse me faire un avis plus large sur la question...?

Ceci étant dit, je vais me répéter, je ne remets pas en cause la qualité de votre diète frugivore, encore moins le bien qu'elle vous procure, mais je vous demande de croire que les fruits crus en grosse quantité, ne sont pas, pour mon cas personnel, du tout une bonne option, et je peux vous assurer que cela a nuit sensiblement à ma vitalité, mon confort digestif, et mon état de santé général... le problème m'a été soulevé par plusieurs praticiens de santé, et le fait est qu'après avoir réduit très sensiblement ma consommation de fruits crus (je ne dis absolument pas que je suis à zéro fruits), surtout en période froide, mes problèmes se sont très sensiblement améliorés.... étude ou pas étude, c'est mon corps qui parle, et je ne vois pas trop quel meilleur indicateur je pourrais avoir.... mais encore une fois, le sujet m'intéresse fortement, et prêt à prendre toutes les infos pertinentes sur le sujet...
Voilà, encore désolé pour l 'échange pathétique auquel j'ai contribué, et je répète que je respecte absolument les choix de chacun et ne condamne en aucun cas le végétarisme et autres végétalisme ou frugivorisme, mais étant moi-même omnivore, je demande à être respecté en tant que tel... Il va sans discuter que le choix est propre à chacun du point de vue éthique et moral, ce qui est différent du bien fondé scientifique de ce choix, quel qu'il soit... et je suis sincèrement preneur de toute info pertinente pouvant m'éclairer sur ce dernier point...

Par x | le vendredi 26 septembre 2014
Désolé, je ne peux respecter

Désolé, je ne peux respecter les omnivores, cela m'est totalement impossible. Ils mangent des animaux, des céréales, des produits laitiers et j'en passe. Ils détruisent donc la nature, l'environnement, la vie des animaux, la vie des gens qui fabriquent / produisent ce qu'ils achètent, ainsi que leur santé, tant mentale que physique.
C'est un peu moins dramatique pour ceux qui mangent à 100% bio, mais ça reste un désastre à tous les niveaux. Et là, je ne parle que de la bouffe. Si on rajoute les produits ménagers, corporels, vestimentaires / linge de maison, les appareils hifi / audio / vidéo / informatique, l'automobile, et j'en passe, là, mon mépris explose ^^
De plus, si les gens réfléchissait un minimum à qui ils donnent leur fric, quasiment tous les pbs sur terre disparaitraient... Mais là, on s'éloigne du sujet.
Quant à vos pbs avec les fruits crus, en discuter avec des praticiens de santé, c'est comme pisser dans un violon. La plupart s'y connaissent autant en nutrition que je m'y connais en reproduction de nénuphars... Avez vous essayer les jus ? Quels sont les fruits posant pb ? Avec quoi les mangiez vous ? Seuls ? Avec des cadavres d'animaux ? Avec des féculents ? Bref, y aurait des dizaines de questions à poser...
Quant à mes références, ça va être compliqué. Mes connaissances résultent de plusieurs centaines d'heures de lecture / visionnage d'articles, vidéos, podcasts, études, forums, sites, blogs et j'en passe, et cela depuis 10 ans...
Et c'est pas la peine de vous rabaisser comme ça, je n'ai aucune pitié pour les omnivores, et pour la plupart des gens, qui, en général, ne respectent RIEN ^^
Oui, je sais, je suis ultra méprisant, élitiste, et moralisateur, mais je m'en fous !! lol

Par leonbingo | le dimanche 28 septembre 2014
Vegan for life !

Bonjour ,
Je mange vegan depuis 5 ans et végétarien depuis plusieurs dizaines d'années et je trouve contre productif voir idiot de vouloir à tout prix affirmer que l'humain ait été frugivore ou végétalien à 100% à une certaine époque de notre évolution . Nous mangions ce que nous trouvions peu de viande dans un premier temps puis de plus en plus en fonction de l'évolution des techniques et des migrations et surtout avec l'apparition de la parole qui a permis de coordonner l'action humaine dans le domaine de la chasse notamment .
Là n'est pas la raison de l'abstinence de viande mais bien plutôt un geste pour un futur possible et meilleur . C'est un geste d'empathie envers ces animaux pour lesquels chaque jour est un terrible Treblinka ou les humains sont des nazis qui refusent de l'assumer , c'est aussi un geste contre la pollution et le gaspillage des ressources de notre planète et cela est aussi un comportement de santé si on équilibre correctement son alimentation .
Le fait d'être ou non capable de tuer un animal ne nous en donne pas plus le droit que celui de tuer ma voisine si j'en avais l'envie ..
Je suis sportif d’endurance et ne souffre d'aucune carence même pas de zinc ( sans supplémentation )cela a été controllé par mon médecin récemment ; On trouve du Zn dans une multitude de végétaux :millet , quinoa ,germe de blé , champignons ,épinards ,lentilles , adzukis beans ,tempeh ,amandes , cacahuètes , tahin , noix de cajou , graines de courges ,chocolat noir ...
Pour ce qui est de la taurine et la créatine notre corps en fabrique car nous sommes des animaux .
En ce qui concerne les omega-3 à longue chaîne , on en trouve dans les algues mais le corps est capable de les fabriquer à partir de l'acide linoléique pour la DHA et à partir de l'acide alphalinolenique et de la DHA pour l'EPA .
Actuellement la seule supplémentation qui semble nécessaire est la vitamine B12 mais le débat reste ouvert .

Par x | le dimanche 28 septembre 2014
J'ai jamais pigé la logique

J'ai jamais pigé la logique des végétariens : ils bouffent du miel et des produits laitiers. Quand on voit comment sont obtenus ces produits, l'élevage des poules et des porcs en batterie, c'est le paradis à côté... Je préfère encore torturer à mort un bœuf que bouffer des produits laitiers !
Quand aux céréales, c'est le meilleur moyen de détruire la nature et l'environnement (pollution des cours d'eau, des nappes phréatiques, de l'air, destruction et stérilisation des sols et des terres, et j'en passe). Les céréales bio limitent un peu les dégâts, mais ça reste pathétique. Donc, les végétaLiens sont aussi irresponsables que les végétaRiens !
Non, décidément, seules les frugivores sont dans le respect TOTAL.
Quant à savoir si vous souffrez de carences, avez fait une VRAIE analyse ? AUCUN médecin ne vous la prescrira

Par x | le dimanche 28 septembre 2014
(suite)

(suite)
et ça n'est pas remboursé par la SECU. Une analyse de TOUTES les vitamines, minéraux, oligoéléments, antioxydants et acides gras essentiels coute environ 500€ DE SA POCHE !
Donc, ne dites pas que vous n'avez pas de carences, vous n'en savez RIEN !

Par leonbingo | le lundi 29 septembre 2014
Suite !

Les végétariens ont un comportement tout à fait respectable en empathie avec les animaux et c'est souvent une transition vers le végétalisme qui est plus cohérent moralement parlant .
Quand aux céréales je vous rappelle que l'immense majorité de la production est destinée aux animaux d'élevage . ( comme les antibiotiques mais c'est une autre histoire. )
Le mode alimentaire des végéta*iens n'est pas spécialement tourné vers les céréales ! je mange nettement moins de céréales que mes amis omnivores .
J'aimerais beaucoup savoir de quelle carence je suis sensé souffrir !

Par x | le mardi 30 septembre 2014
Qu'est ce que vous n'avez pas

Qu'est ce que vous n'avez pas compris dans mon message ? Je me répète donc :
- les végétariens mangent des produits laitiers et du miel. Renseignez vous sur la façon dont ces produits sont obtenus. On est clairement dans l’extrême opposé de l'empathie envers les animaux. Écoutez certaines vidéos de Lartigot là dessus. Et ne parle pas de l'aspect santé du lait et de ses dérivés, qui est une véritable catastrophe ! Que se soit ça ou les céréales, rien de mieux pour se bousiller le corps ET le cerveau...
- vous ne savez pas de quels carences vous souffrez ? ça ne m'étonne pas, vu que vous n'avez sûrement pas fait d'analyse TOTALE des micro nutriments. Relisez mes messages précédents, svp...

Par x | le mardi 30 septembre 2014
http://www.alternativesante

http://www.alternativesante.fr/manger-sain/le-lait-de-la-colle-des-hormo...
Les commentaires sont à lire aussi...
Et je pourrai mettre des milliers de liens sur la toxicité des céréales ou des produits laitiers dans telle ou telle maladie.
www.lanutrition.fr est pas mal pour s'informer là dessus aussi.
La dernière en date : dans 70% des cas de fausses couches, le gluten (donc le blé) est responsable !! Monstrueux, énorme ! Un véritable scandale sanitaire. Les affaires du sang contaminé, de l'amiante, du médiator ou du diesel sont de vastes plaisanteries à côté des pb du blé, et des céréales en général (gluten, lectines, acides phytiques, saponines, et j'en passe...).

Par x | le mardi 30 septembre 2014
Quant à " l'immense majorité

Quant à " l'immense majorité de la production est destinée aux animaux d'élevage", c'est un peu marseillais. 60% des céréales sont produits pour les animaux, ça reste beaucoup, mais on est très loin de "l'immense majorité ^^

Par leonbingo | le mercredi 01 octobre 2014
J'adore !

J'adoooore les fantaisistes d'ailleurs j'écoute souvent rires et chanson .

Par x | le mercredi 01 octobre 2014
ça, c'est de l'argumentaire !

ça, c'est de l'argumentaire !! ^^
Encore un bouffon sarcastique qui ne sait plus quoi dire quand on leur prouve leurs torts et leur stupidité ^^ SPLENDIDE !! lol

Par wuxy | le mercredi 01 octobre 2014
Ca donne pas envie ...

les commentaire de x me font clairement penser à ceux que l'on trouve sur certains forums d'actu où des trolls se font passer pour des défenseurs de telle ou telle cause en exagérant leur propos, en ostracisant, en insultant, etc... afin d'obtenir le rejet des lecteurs de ce qu'ils sont censés être (exemple: une personne d'extrême droite va se faire passer pour une personne d'obédience musulmane et tenir des propos extrêmistes afin de susciter la haine et la défiance de l'islam).
Personnellement, il y a peu de temps que je m'intéresse vraiment à ce que je mange et n'ai donc aucune intention ni intérêt à culpabiliser ceux qui mangent de tout (j'en viens) ou ceux qui ne mangent que des fruits (mais alors pas de jus de légumes...). J'aime lire différentes sources d'infos, notamment ici, mais je fais ma propre analyse et ma propre critique en fonction de mon organisme ET de mon mental. Chacun a le droit de se tromper, il me semble, et de découvrir PAR LUI MEME sa propre vérité alimentaire, écologique, sanitaire. Aucun message de x ne donne vraiment envie de s'intéresser au régime qu'il "défend" et je trouve cela bien dommage.Il dit de nombreuses choses pertinentes mais dans la forme, c'est tellement agressif, donneur de leçon, et culpabilisant que ça en devient totalement stérile, si tant est que l'objectif premier est de convaincre les lecteurs du bien fondé d'un régime crudivore/frugivore. Mais peut etre x est il trop énervé (ce qui peut se comprendre lorsqu'on analyse notre situation écologique actuelle) pour avoir la lucidité suffisante qui donnerait plus de poids à es arguments ? Je trouve cela dommage d'autant plus qu'ici même nous sommes en présence d'un lectorat "ouvert" aux alternatives. Comment réagirait il sur le forum de Charal ou Mac Donald ?

Par x | le mercredi 01 octobre 2014
Ça fait longtemps que je n

Ça fait longtemps que je n'essaye plus de convaincre qui que se soit. Les gens sont bien trop immatures, égoïstes, fainéants, indifférents, et irresponsables. Ils ne choisissent que la voie de la facilité et du plaisir personnel. Ils ne pensent qu'à leur gueule, et ne respectent rien (nature, animaux, santé, vie des personnes qui fabriquent / produisent ce qu'ils achètent, etc...).
Je le répète, et je le répèterai constamment : je n'ai que du mépris et de la colère face à ces gens (donc 99.99999% des humains ^^).
Ça me rend marginal et ostracisé, mais je m'en fous.
Et si je peux me permettre de critiquer et de juger, c'est bien parce que j'étais comme eux avant. Ne pas prendre conscience de tout ça, c'est se foutre de tout. Y a toutes les infos possibles et imaginables sur le net pour qu'on puisse tous vivre dans le respect le plus total, et faire couler toutes les entreprises crapuleuses et irrespectueuses.
BOUGEZ VOUS ! PRENEZ CONSCIENCE ! FAITES DES EFFORTS ! STOP A L’ÉGOÏSME ET LA FACILITE !!!

Par isabelle03 | le mercredi 01 octobre 2014
merci

messieurs d'avoir privilégié votre "guéguerre" à l'information.
Je vais continuer mes recherches sur des sites sérieux (alternative santé, la nutrition.fr...) et me faire ma propre opinion ce qui prendra plus de temps, certes, mais sera moins stressant.

Par Fab | le jeudi 02 octobre 2014
Alimentation d'un sportif haut niveau

Très bon retour d'expérience sur l'alimentation en tant que sportif de très haut niveau (la vidéo est sortie hier) :

https://www.youtube.com/watch?v=_dsrTMR2qJk

Par y | le mercredi 11 février 2015
C'est vrai que x est très

C'est vrai que x est très drôle ^^