Interview

Christine Calvet : comment utiliser l'huile de coco au quotidien

Christine Calvet : comment utiliser l'huile de coco au quotidien (crédit ©Yann Poilpré)
(crédit ©Yann Poilpré)

Naturopathe et conseillère en nutrition, Christine Calvet vit à la mode sans gluten et sans lait depuis de nombreuses années. Elle propose dans Je cuisine à l’huile de coco des recettes pour l’intégrer harmonieusement à son alimentation. Entretien.

Pourquoi utilisez-vous l’huile de coco ?

J’ai découvert les vertus santé de cette huile en m’intéressant tout d’abord à la médecine ayurvédique. Puis en me penchant sur sa composition, j’ai découvert qu’elle contenait 50% d’acide laurique, celui présent dans le lait maternel. Et ensuite qu’elle aiderait à protéger le cœur. Or, dans mes consultations de naturopathie, je reçois pas mal de personnes âgées présentant un risque cardiovasculaire.
Par ailleurs, comme elle supporte très bien la chaleur, je la conseille aux gens qui n’utilisent pas les cuissons douces. Je travaille au sein d’association de malades d’Alzheimer ou Parkinson, de femmes atteintes de cancer et c’est une huile que je suis amenée aussi à conseiller dans ce cadre, lié au régime cétogène. Toutes ces personnes que je rencontre et à qui je parle de cette huile me posent tôt ou tard la question : « OK, mais comment on l’utilise au quotidien ? ». La manger à la petite cuillère comme le fait une des personnes qui me consulte ou la considérer comme un médicament peut conduire à en être écœuré. Et cette huile ne paraît pas évidente à utiliser, c’est pourquoi j’ai créé des recettes pour aider tous ces gens.

Quel est l’intérêt de cette huile en cuisine ?

L’huile de coco apporte un petit goût original aux préparations sans être trop prononcé. C’est une huile assez ludique car on peut faire disparaître son goût, soit on peut le faire ressortir. Dans mes risottos par exemple, sa saveur disparaît complètement. Elle permet aussi de découvrir des associations inédites comme les brochettes de magret de canard que je propose dans le livre et dont le photographe s’est pris de passion lorsqu’il est venu pour son shooting. Je trouve cette huile très pratique pour les tartinades de légumes ou de légumineuses car elle y apporte un moelleux intéressant en plus de son goût original. En pâtisserie, elle permet aux personnes habituées au beurre et à la margarine de remplacer ces deux aliments plus facilement qu’avec une huile liquide. C’est un bon substitut sur le plan de la santé et des habitudes de cuisine.

Justement l’huile de coco est solide à température ambiante, comment faire pour qu’elle ne « refige » pas une fois liquéfiée ?

J’ai remarqué que dès lors que j’émulsionnais cette huile au robot, elle ne « refigeait » pas. Dans mon houmous de petits pois par exemple sa texture ne change pas. Par contre, si l’émulsion se fait à la main, donc un peu moins bien, elle se fige à nouveau rapidement.

Quelles sont vos astuces pour faire disparaître sa saveur emblématique ?

Ma principale astuce est d’utiliser des aliments qui ont des goûts très prononcés comme le riz complet de Camargue, le quinoa cultivé en France, les légumes anciens de mon producteur local. Plus la saveur des aliments cuisinés à l’huile de coco est typée et plus le goût de l’huile sera léger. Une autre astuce est de ne pas faire revenir les légumes dans cette huile à feu trop vif, sans remuer. Une cuisson douce, en remuant régulièrement est préférable.

Quelle sont vos recettes préférées à base d’huile de coco ?

Pour moi cette huile se marie particulièrement bien avec les épices chaudes et des aliments comme les lentilles corail. J’ai découvert des sauces vinaigrettes originales qui donnent une touche particulière à mes salades en faisant des mélanges colza/coco ou sésame/coco. Je trouve que les purées de légumes se prêtent très bien à l’utilisation de cette huile. J’aime moins personnellement l’huile de coco dans les desserts mais dans ma recette de figues poêlées au sirop d’érable et aux noix de pécan je trouve qu’elle apporte vraiment un plus par rapport au beurre traditionnellement utilisé pour faire revenir les figues.


 

Commentaires

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous.

Par BrigittePas | le vendredi 08 avril 2016
Merci Christine de mettre en

Merci Christine de mettre en valeur cette huile de coco, bien utile en cuisine, bonne pour la santé... mais qu'on peut aussi utiliser pour fabriquer des cosmétiques "maison" (dentifrice, crème hydratante, démaquillant, etc...), sans additifs comme le paraben ou le fluor.

Par Lore | le jeudi 30 novembre 2017
Huile de coco, riche en acides gras saturés !

Bonjour,
Pourquoi valoriser tant l'huile de coco ? Il s'agit avant tout d'une huile riche en acides gras saturés raison pour laquelle, elle est si stable et résiste bien aux hautes températures. SI l'huile de coco préserve des MCV alors, soyons fou, le beurre aussi !
Votre avis ?

Agenda
06
Oct
Un nouveau livre !
Les leçons d'une vie
13
Oct
Un nouveau livre !
Les 3 émotions qui guérissent
20
Oct
Un nouveau livre !
Mon journal keto
20
Oct
Un nouveau livre !
Le régime keto de A à Z
10
Nov
Un nouveau livre !
Le guide pratique du fumoir