Avis d'expert

Faut-il pousser son enfant à marcher le plus tôt possible ?

Faut-il pousser son enfant à marcher le plus tôt possible ?

Stimuler son enfant pour qu'il marche tôt est-il bon pour lui ? Découvrez l'avis du kiné-ostéopathe Edouard Berthelot-Lebrun sur cette question.

Un enfant qui marche plus tôt qu’un autre est-il un enfant plus avancé? C’est ce que pensent certains parents qui stimulent leur petit, l’encouragent à tenir au plus vite debout et marcher le plus tôt possible.

  • Est-ce un bon signe du développement moteur de l’enfant ? Non.
  • Est-une bonne chose pour la croissance de l’enfant ? Non.
  • Le fait de marcher plus tôt que d’autres enfants est-il un signe de meilleur développement ? Non.
  • Un enfant qui marche tard (18 mois ou plus) est-il un enfant retardé ? Non.
  • Quel est l’âge normal de l’acquisition de la marche ? Entre douze et quatorze mois.
  • Quelle est l’étape la plus importante du développement moteur ? La marche à quatre pattes.

La meilleure évolution est celle qui se fait au rythme de l’acquisition de l’intelligence musculaire. La marche n’est qu’une étape parmi d’autres. Très visible, elle semble pour tous les parents une étape majeure du développement. Tous les enfants normalement constitués marcheront au cours de leur seconde année.
Certains, trop tôt stimulés, marcheront avant un an. Solliciter trop tôt les muscles de la station debout, puis de la marche, crée une charge trop précoce sur le bas de la colonne vertébrale. L’arc inférieur de la colonne vertébrale est contraint en écrasement. Sa courbure augmente de manière importante. L’enfant puis l’adulte seront cambrés au-delà de la normale. Plus tard, ils souffriront du dos. Une courbure vertébrale exagérée entraîne également une bascule du bassin plus importante en avant. L’adulte sera moins grand.

À retenir : Trop stimuler bébé pour qu'il se tienne droit tôt et marche précocément favorise le développement des muscles de la station debout avant même qu’il ait acquis les muscles du maintien de la colonne vertébrale. Plus tard, ce sera un adolescent puis un adulte au dos cambré, qui souffrira plus que d’autres de douleurs lombaires. L’étape essentielle permettant un bon développement de la colonne vertébrale est la marche à quatre pattes.

Commentaire

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous.

Agenda