Sommeil

Est-ce que je manque de mélatonine ?

Est-ce que je manque de mélatonine ?

Le manque de mélatonine peut générer différents symptômes (troubles du sommeil, tensions musculaires excessives, fatigue...). Comment savoir si on a assez de mélatonine ou non ? Voici un test du Dr Hertoghe proposé dans Indispensable mélatonine et des précisions sur le dosage de cette hormone dans le sang.

Des troubles du sommeil, des tensions musculaires excessives ou des perturbations du rythme circadien (sensation de fatigue, de mal dormir, ralentissement du rythme cardiaque [bradycardie]…) peuvent être les signes d’une déficience en mélatonine. Ces symptômes peuvent s’accompagner de manifestations de fatigue (yeux fatigués, cernés, traits tirés…), d’une baisse des performances de travail, de nervosité ainsi que d’hypertension.

Mais comment savoir si ces symptômes sont reliés à un vrai manque de mélatonine ?

En faisant un test simple

Vous trouverez à la fin de cet article un test élaboré par un spécialiste des traitements hormonaux, le Dr Thierry Hertoghe, qui vous aidera à savoir si vous manquez de mélatonine. Répondez aux questions et calculez le nombre total de vos points.

Analyse des résultats :

  • Jusqu’à 10 points : votre taux de mélatonine est dans la norme.
  • De 11 à 20 points : il est possible que vous ayez une carence en mélatonine.
  • Plus de 20 points : vous avez probablement une carence en mélatonine. Parlez-en à votre médecin.

En la dosant dans le sang

La façon la plus simple de savoir si on est ou non déficient en mélatonine est de faire évaluer son niveau par un laboratoire d’analyses biologiques, sur les urines de 24 heures en mesurant l’un de ses principaux métabolites, le 6-sulfatoxy-mélatonine. On considère généralement qu’il y a une déficience lorsque cette mesure se situe entre 0 et 35 μg/jour, la valeur optimale se situant au-dessus de 40 μg/jour.
Il ne faut cependant pas oublier, en regardant ces résultats d’analyse, que la sécrétion de mélatonine est très variable d’un individu à l’autre de même que son niveau optimal. L’avis d’un médecin expérimenté peut être utile pour interpréter les résultats et il est donc important de croiser symptômes et taux de mélatonine.
Ces analyses sont par ailleurs et même surtout utiles pour vérifier les résultats d’une supplémentation ou pour en ajuster la dose.

Test : est-ce que je manque de mélatonine ?
JamaisParfoisModérémentSouventToujours
Je parais plus âgé(e) que je ne le suis en réalité01234
J’ai du mal à m’endormir le soir01234
Je me réveille souvent la nuit…01234
… et je n’arrive plus à me rendormir01234
J’ai souvent des pensées négatives quand j’essaye de m’endormir01234
La nuit, mes pieds sont trop chauds01234
Quand je me lève le matin, je suis fatigué(e)01234
J’ai l’impression de vivre de manière décalée : je me couche tard et me lève tard01234
Quand je voyage, j’ai du mal à m’adapter au décalage horaire01234
Je fume, je bois du café et/ou je prends des bêtabloquants ou des somnifères01234
Commentaires

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous.

Par Tianou7 | le samedi 16 septembre 2017
test

je n'arrive pas à faire letest. Comment faire? Merci

Par Priscille - Thierry Souccar Editions | le lundi 18 septembre 2017
Pour le test : il suffit de répondre aux questions

Il suffit de répondre à chaque question puis d'additionner les points correspondants à chaque réponse. Puis reportez-vous au paragraphe "analyse des résultats". Vous pouvez vous aider d'un papier (ce n'est pas un test en ligne).
Cordialement

Agenda