Immunité, cancer

Carence en vitamine D : les personnes les plus à risque

Carence en vitamine D : les personnes les plus à risque

La majorité des Français manquent de vitamine D à la saison froide. Mais certaines personnes ont plus intérêt à se préoccuper de leur vitamine D. Lesquelles et comment les aider à maintenir un taux correct ? Éléments de réponse.

En hiver, 8 à 9 Français sur 10 manqueraient de vitamine D. En effet, la peau synthétise facilement cette vitamine au printemps et en été sous l'effet des UV solaires. Mais l'hiver (de novembre à mars), l'inclinaison des rayons solaires ne permet plus cette synthèse à nos latitudes. Résultat : la vitamine engrangée là la belle saison vient à s'épuiser à la fin de l'automne et le déficit s'installe.

Les personnes les plus à risque de carence

Si la majorité d'entre nous, on l'a vu, est concernée par un déficit de vitamine D à la saison froide, certaines personnes sont plus à risque que les autres de carence, ou plus à même de développer une carence plus importante. En voici une liste presque exhaustive :

  • Les personnes âgées
  • Les personnes obèses
  • Les personnes dont la peau est sombre
  • Celles qui ne s’exposent jamais au soleil ou portent systématiquement des vêtements couvrants
  • Les femmes enceintes
  • Les personnes souffrant de douleurs diffuses chroniques (comme celles de la fibromyalgie par exemple)
  • Les personnes atteintes de maladie auto-immune, souffrant de malabsorption intestinale, d'un cancer ou d'une insuffisance rénale chronique
  • Celles qui prennent des médicaments troublant le métabolisme de la vitamine D ou augmentant le risque de déminéralisation osseuse

Si vous vous trouvez dans cette liste, n'hésitez pas à consulter votre médecin pour vérifier votre taux de vitamine D.

Pourquoi et comment maintenir un bon taux de vitamine D

Un taux correct de vitamine D (aux alentours de 30 ng/mL de sang) est nécessaire pour être en bonne santé en général, et plus particulièrement pour maintenir un système immunitaire de qualité (et donc éviter des infections comme la grippe), prévenir les fractures et les douleurs diffuses chroniques, et même prévenir certains cancers.
Pour maintenir à la saison froide des taux de vitamine D sanguins supérieurs à 30 ng/mL, l'alimentation ne suffit pas et il est nécessaire d’ingérer en moyenne 1000 UI de vitamine D3 par jour en supplémentation.

Pour en savoir plus sur les bénéfices santé de la vitamine D et sur les moyens de maintenir un taux optimal, lisez Vitamine D, mode d'emploi.

Commentaire

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous.

Agenda
06
Oct
Un nouveau livre !
Les leçons d'une vie
13
Oct
Un nouveau livre !
Les 3 émotions qui guérissent
20
Oct
Un nouveau livre !
Mon journal keto
20
Oct
Un nouveau livre !
Le régime keto de A à Z
10
Nov
Un nouveau livre !
Le guide pratique du fumoir