Prévention

Cancer : 14 additifs à éviter

Colorants, conservateurs, édulcorants, émulsifiants... de nombreux additifs sont présents dans nos aliments pour améliorer leur conservation ou leur présentation. Mais y a-t-il un risque pour le consommateur ? Les auteurs du Bon choix au supermarché ont listé 14 additifs soupçonnés d'être cancérigènes et pour lesquels le principe de précaution peut s'appliquer. Découvrez-les.

1/15
1
Le jaune de quinoléine

Nom de code : E 104
Fonction : colorant
Où le trouver : sodas, confiseries, confitures, boissons alcoolisées

Ce colorant est interdit aux États-Unis et en Australie, et pour cause : c’est un agent mutagène, ce qui signifie qu’il est potentiellement cancérogène. En 2004, des chercheurs polonais ont montré que le jaune de quinoléine peut être génotoxique.
 

Dans la liste d'ingrédients d'un aliment industriel se distinguent des codes bizarres à base de E suivi de 3 ou 4 chiffres. Il s'agit des additifs, des substances ajoutées intentionnellement aux aliments dans le but soit d'en améliorer la conservation, la couleur, l'aspect, soit de faciliter leur fabrication. Colorants, conservateurs, édulcorants... souvent de synthèse ces produits sont parfois soupçonnés d'induire des réactions allergiques mais aussi, de favoriser l'apparition, à terme, de cancers.

Avant d'être utilisés dans l'industrie agroalimentaire, les additifs font l'objets de tests toxicologiques qui permettent de dire dans quels produits ils peuvent être incorporés et à quelle dose. Le problème c'est que certains d'entre eux sont présents dans de nombreux produits, ce qui alourdit la dose journalière consommée. Par ailleurs, on ne connaît pas forcément les effets à long terme d'un mélange de ces substances chez l'homme.

Pour les 14 additifs présentés ici, les preuves scientifiques manquent pour dire sans conteste qu'ils sont cancérigènes. En revanche, pour chacun d'eux, il existe des études chez l'animal ayant montré une possible génotoxicité. Il existe donc un doute raisonnable quant à leur innocuité. Si vous souhaitez rester prudent et appliquer le principe de précaution, suivez le guide.

Le jaune de quinoléine

Nom de code : E 104
Fonction : colorant
Où le trouver : sodas, confiseries, confitures, boissons alcoolisées

Ce colorant est interdit aux États-Unis et en Australie, et pour cause : c’est un agent mutagène, ce qui signifie qu’il est potentiellement cancérogène. En 2004, des chercheurs polonais ont montré que le jaune de quinoléine peut être génotoxique.

L’acésulfame K

Nom de code : E 950
Fonction : édulcorant
Où le trouver : produits allégés, confiseries

Deux études menées sur des rats suggèrent que cet édulcorant pourrait augmenter le risque de cancer. Selon Lorenzo Tomatis, ancien directeur de l’Agence internationale contre le cancer, « il existe plusieurs sérieux défauts dans la conception et la conduite de ces tests… La seule conclusion que l’on peut en tirer est que l'acésulfame devrait être examiné d'une manière appropriée et fiable avant qu'une évaluation de sa cancérogénicité puisse être faite ».
Malgré cela, les scientifiques doutent toujours de l’innocuité de l’acésulfame K et conseillent, dans le doute, de ne pas trop en consommer.

L’aspartame

Nom de code : E 951
Fonction : édulcorant
Où le trouver : produits allégés, confiseries

Par précaution, évitez-le, même si les preuves formelles de son implication dans les problèmes de santé manquent. Pour le Pr Jean-François Narbonne, toxicologue, expert auprès de l'ANSES, « il faut éviter l'aspartame. C’est une invention de l’industrie agroalimentaire qui maintient les gens dans des comportements aberrants. L’aspartame ne présente aucun intérêt nutritionnel. C'est un édulcorant suspect. »

L’amarante

Nom de code : E 123
Fonction : colorant
Où le trouver : vins apéritifs, spiritueux, œufs de poisson

Interdit aux États-Unis, en Norvège, en Russie et en Autriche, ce colorant a été testé par plusieurs études scientifiques avec des résultats contrastés. Par précaution, vous devriez le bannir de votre alimentation. L’utilisation de l’amarante étant cependant très restreinte – caviar et autres œufs de poissons, spiritueux – l’alimentation ne semble pas exposer à un dépassement de la dose journalière admissible.

Le rouge ponceau 4R/rouge cochenille

Nom de code : E 124
Fonction : colorant
Où le trouver : pâtisseries fraîches ou sèches, entremets, fruits au sirop, confiseries, chorizo

Dès la dose de 10 mg par kilo, les scientifiques ont trouvé que cette substance induisait des dommages sur l’ADN chez les rats. Ils en concluent que la génotoxicité du rouge Ponceau à cette faible dose devrait encourager la prudence.


L’érythrosine

Nom de code : E 127
Fonction : colorant
Où le trouver : cerises pour cocktail, confites ou bigarreaux au sirop

Le potentiel cancérogène de l’érythrosine est connu depuis de nombreuses années. Les chercheurs soupçonnent notamment ce colorant d’être à l’origine de cancer de la thyroïde chez l’animal. Ce colorant pourrait être un agent cancérigène secondaire.
 

Le rouge « allura »

Nom de code : E 129
Fonction : colorant
Où le trouver : sodas ; apéritifs, saucisses et viande pour hamburger

Dès la dose de 10 mg par kilo, les scientifiques ont trouvé que cette substance induisait des dommages sur l’ADN. Ils en concluent que la génotoxicité du rouge allura à cette faible dose devrait encourager à de nouvelles études pour plus de prudence.

Le noir brillant BN

Nom de code : E 151
Fonction : colorant
Où le trouver : harengs fumés

Interdit aux Canada, aux États-Unis, en Finlande, au Japon, en Norvège, ce colorant est un agent dit mutagène, ce qui signifie qu’il est potentiellement cancérigène.

Le jaune orangé sunset

Nom de code : E 110
Fonction : colorant
Où le trouver : confiseries, sirops, conserves, confitures, pâtisseries

À haute dose, ce colorant est suspecté de provoquer des tumeurs des glandes surrénales et des reins chez l’animal. Cependant même à la hauteur de 1,6 % du régime alimentaire, cette substance ne semble pas cancérigène et n'exerce aucun effet toxique à long terme chez la souris. Ce colorant est donc probablement inoffensif à dose faible. Évitez de consommer en trop grande quantité les aliments colorés avec le jaune orangé sunset pour réduire au minimum l’exposition à ce colorant.

L’azorubine/carmoisine

Nom de code : E 122
Fonction : colorant
Où le trouver : charcuteries

Interdit en Australie, en Norvège, en Suède et aux États-Unis, ce colorant s’est montré plus ou moins toxique chez les rats selon les études. Par prudence, mieux vaut l’éviter. Attention si vous êtes un gros consommateur de charcuteries !

Les nitrites

Nom de code : E 249 à E 251
Fonction : conservateurs
Où les trouver : charcuteries, viandes industrielles

Ils peuvent favoriser dans certaines circonstances l'apparition de composés cancérogènes appelés nitrosamines.

Les parabènes

Nom de code : E 214 à E 219
Fonction : conservateurs
Où les trouver : charcuteries industrielles, pâtes à tarte, biscuits apéritifs, confiseries

Les parabènes ont essentiellement été associés au cancer du sein mais les études restent contrastées. Ils agiraient en se comportant comme des hormones sexuelles féminines, les estrogènes. À surveiller, d'autant qu'on en trouve aussi dans de nombreux produits cosmétiques.

Le BHA

Nom de code : E 320
Fonction : antioxydant
Où le trouver : plats cuisinés, chewing-gums

Le buthylhydroxyanisol se présente généralement sous la forme d’une cire blanche ou jaunâtre. On le trouve dans les produits chocolatés, les produits de boulangerie, les sauces et les snacks. Il est classé comme probablement cancérigène par le Centre international de recherche contre le cancer (CIRC).

Le gallate de propyle

Nom de code : E 310
Fonction : antioxydant
Où le trouver : boissons pour sportifs, confiseries, céréales du petit déjeuner, crèmes dessert, yaourt aux fruits

Substance suspectée d'être cancérigène, notamment via le métabolite auquel elle donne naissance dans l'organisme (l'acide gallique). Les preuves manquent cependant pour confirmer ses effets génotoxiques.

À lire aussi :

 

Commentaire

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous.

Agenda
06
Oct
Un nouveau livre !
Les leçons d'une vie
13
Oct
Un nouveau livre !
Les 3 émotions qui guérissent
20
Oct
Un nouveau livre !
Mon journal keto
20
Oct
Un nouveau livre !
Le régime keto de A à Z
10
Nov
Un nouveau livre !
Le guide pratique du fumoir