Comportement alimentaire

5 stratégies pour manger moins

5 stratégies pour manger moins

Notre environnement conditionne sans que l'on s'en rende compte nos comportements alimentaires en nous poussant à manger plus ! Découvrez 5 stratégies pour déjouer les pièges de l'environnement et faire de meilleurs choix pour la ligne.

La taille des verres, des bols et des assiettes a une influence énorme sur la quantité de nourriture que nous ingérons. La description d'un plat (annoncer des petits gris au menu n'est pas la même chose que de proposer une cassolette d'escargots par exemple), la luminosité d'une pièce et la présentation de la table aussi. De même, avoir sous la main un bocal de bonbons transparent, un paquet de gâteaux ouvert, etc. augmente fortement notre consommation alimentaire. Lire, regarder la télévision en mangeant a tendance à augmenter la prise de nourriture. En faisant un peu plus attention à son environnement et à ses habitudes, il est possible de moins manger... et à terme de perdre du poids.

Stratégie N° 1 : diminuez la taille de vos bols, boîtes et assiettes

Plus le paquet dans lequel vous vous servez est grand (qu’il s’agisse de la boîte de corn-flakes sur la table de petit déjeuner ou du sachet de spaghetti dans le placard), plus vous mangez. Pour la plupart des aliments, l’augmentation de la ration risque d’atteindre 20 à 30 %. Comment continuer alors à profiter des super-promotions tout en mangeant moins ? Reversez tout simplement le contenu de vos « super-paquets-pas-chers » dans des récipients plus petits ou dans des sachets refermables. Mangez également dans des assiettes et bols de taille normale (ou réduite si vous utilisez actuellement des assiettes de type restaurant). Plus la boîte et l’assiette sont petites, moins vous serez tenté de préparer de grandes quantités, moins vous vous servirez, et moins vous mangerez.

Stratégie N° 2 : devenez illusionniste

250 g de goulasch servis sur une assiette de 24 cm auront l’air d’une belle portion… et d’une simple mise en bouche s’ils sont présentés sur une assiette de 36 cm. Faites en sorte que les illusions d’optique travaillent pour vous. Conservez des assiettes de taille classique (ou rachetez-en) et ne cédez pas à la tentation d’acquérir ces superbes assiettes de restaurant beaucoup plus grandes. Si vous buvez des jus ou du vin et désirez une silhouette mince et svelte, choisissez des verres grands et fins. Si vous ne les remplissez pas complètement, vous vous verserez en moyenne 30 % de moins que dans un verre bas et large. N’oubliez pas qu’il est plus facile de se débarrasser de ces derniers plutôt que de se rappeler qu’on ne doit pas les utiliser à chaque repas.

Stratégie N° 3 : laissez les plats de service dans la cuisine ou sur une desserte

Nous nous resservons machinalement des plats posés sur la table. Les placer à au moins deux mètres de là nous laisse le temps de nous demander si nous avons vraiment encore faim. Faites l’inverse pour la salade, les crudités et les légumes. Assurez-vous qu’ils sont systématiquement placés au centre stratégique de la table.

Stratégie N° 4 : servez-vous avant de commencer

Si vous ne parvenez pas à vous passer d’un bon grignotage, vous pouvez cependant limiter les dégâts qu’il ferait dans une situation spécifique de loisirs (exemple : manger devant la télé). Pour éviter le scénario « manger tant que l’émission/la lecture dure », servez-vous la portion désirée avant de vous laisser distraire par la télé ou le journal. Manger directement à partir du paquet, du sachet ou d’un plat de service constitue le chemin le plus court vers les remords éternels.

Stratégie N° 5 : changez d'aliment de réconfort

Si vous pensez maigrir en décidant « Je ne mangerai plus jamais de poulet-frites ou de glace », votre projet est voué à l’échec. Les aliments réconfortants contribuent à nous faire apprécier la vie. L’idéal serait de réussir à avoir le plaisir sans les kilos superflus. Pour parvenir à changer vos habitudes, le meilleur moyen est de faire en sorte de ne pas avoir l’impression de vous priver. Gardez vos aliments réconfortants, mais mangez-les en plus petites quantités. Autre possibilité : changer d'aliment de réconfrort. Au lieu de fêter une victoire personnelle ou d’atténuer un échec en vous ruant sur une coupe glacée « triple chocolat », choisissez une coupe de glace plus petite, agrémentée de fraises. Le sacrifice n’est pas énorme, et sous peu ce dessert figurera parmi vos aliments réconfortants préférés.

Commentaire

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous.

Agenda
06
Oct
Un nouveau livre !
Les leçons d'une vie
13
Oct
Un nouveau livre !
Les 3 émotions qui guérissent
20
Oct
Un nouveau livre !
Mon journal keto
20
Oct
Un nouveau livre !
Le régime keto de A à Z
10
Nov
Un nouveau livre !
Le guide pratique du fumoir