Le blog de Thierry Souccar, "Amuse-gueules"

Réflexions sur la vie, la mort, et tout ce qu'il y a au milieu. 

Par Thierry Souccar
Remèdes miracles

Du chlorure de magnésium contre Ebola. Sérieusement ?

Du chlorure de magnésium contre Ebola. Sérieusement ? (crédit Nice Matin)
(crédit Nice Matin)

Ils y croient dur comme fer : pour certains, le chlorure de magnésium serait une sorte de substance miracle qui pourrait nous débarrasser d'Ebola, pas moins. Mais où est la science ?

Contre le virus Ebola, qui ravage plusieurs pays d’Afrique et tient en échec depuis 40 ans les chercheurs du monde entier, certains, sans laboratoire ni essais cliniques ont trouvé la solution dans leur cuisine ou leur garage. Ils expédient en ce moment des kilos de chlorure de magnésium aux populations locales.

La chose est rapportée avec enthousiasme par l’écrivain et journaliste Pierre Lance dans la lettre d’information de Santé Nature Innovation. Il y évoque « les puissants effets [du chlorure de magnésium] pour lutter contre la fièvre hémorragique causée par le virus Ebola. »

A l’origine de cette initiative, on trouve  Marie-France Billi, une ancienne conseillère municipale communiste de la ville de Nice, qui s’était fait connaître en faisant par fax la promotion du chlorure de magnésium au plus fort de l’épidémie de chikungunya à La Réunion, en 2006.

« En 12 heures, écrivait-elle dans son fax, voire moins, on guérit de toutes les maladies virales, n’importe laquelle en fait car l’action du chlorure de magnésium est d’agir sur le système immunitaire, en augmentant de manière très importante le nombre de globules blancs macrophages. »

En 2010, elle mène une nouvelle opération « chlorure de magnésium », cette fois aux Antilles, une région alors confrontée à une épidémie de dengue.

Un sel de magnésium magique ?

Mais qu'est-ce que le chlorure de magnésium ? C'est l’un des nombreux sels du magnésium. Il est présent naturellement dans l’eau de mer. Il peut, comme les autres sels de magnésium, corriger des déficits nutritionnels. Il est assez bien toléré. A dose élevée, malgré tout, le chlorure de magnésium a l’inconvénient d’entraîner des diarrhées (ce qui n’est pas le cas d’autres sels de magnésium), et comme beaucoup de sels minéraux, il doit être consommé modérément dans les insuffisances rénales.

Mais voilà, de tous les sels de magnésium (oxyde, carbonate, sulfate, gluconate, citrate, lactate, pidolate, acétate, glycérophosphate etc…) , le chlorure de magnésium est nimbé d’une aura très particulière. Ce serait un remède épatant contre, je cite Pierre Lance : « les crampes, les ongles cassants, le blanchiment prématuré des cheveux, les calculs biliaires, l'eczéma, la perte de calcium osseux, la fatigue intellectuelle, le stress, les problèmes de prostate, les verrues, l’hypertension, les dépôts athéromateux dans les artères, la gingivite expulsive, le vieillissement. » Ajoutez à cela la lutte contre les infections bactériennes et virales et même le cancer !

Pour enrayer l’épidémie d’Ebola, il suffirait donc d’acheminer des sacs de chlorure de magnésium en Afrique, comme naguère Bernard Kouchner le fit de sacs de riz.

« En nous y mettant tous ensemble, assure Pierre Lance, je pense que nous pouvons faire bien plus, contre cette épidémie, que toutes les armées, que tous les grands médias qui sèment la panique (…), et même que l'Organisation Mondiale de la Santé manifestement influencée par le lobby pharmaceutique. »

Tout cela est exaltant, mais il y a un petit problème. Lorsque je demande à voir les preuves scientifiques qu’une supplémentation massive des populations africaines en chlorure de magnésium les débarrassera d’Ebola, les choses se compliquent.

Les preuves

On me cite bien sûr les travaux du Professeur Pierre Delbet (1861-1957), « qui découvrit durant la Première Guerre mondiale les vertus thérapeutiques du chlorure de magnésium et qui démontra son efficacité, notamment contre le cancer. »

Delbet a rapporté en effet avoir utilisé avec succès le chlorure de magnésium comme antiseptique pour laver les plaies des blessés, ainsi que par voie orale. Et il relate des résultats in vitro sur l’activité des globules blancs. Mais il n’a mené aucune étude contrôlée.

On me cite aussi les « travaux » d’un autre médecin, le Dr Auguste Neveu (1885-1960), adepte des théories de Pierre Delbet. Il a rapporté avoir soigné avec succès bétail et patients avec du chlorure de magnésium. Là encore, pas d’étude contrôlée.

Est versée aussi au dossier la saga réunionnaise du chlorure de magnésium. Elle est relatée ainsi par Pierre Lance : « [Marie-France Billi] expédia à la Réunion des dizaines de télécopies conseillant son utilisation contre cette maladie, que les médecins impuissants regardaient progresser les bras ballants. Et elle reçut quelques jours plus tard des dizaines d’appels et de messages de remerciement de Réunionnais guéris grâce à elle. Aussi continua-t-elle ses envois. La nouvelle du remède-miracle se répandit dans l’île et tous les pharmaciens furent bientôt en manque de chlorure de magnésium. Le corps médical, pour sa part, continua de traiter par le mépris l’emploi de ce magnésium. (…) Si les journaux télévisés signalèrent bien, fin mars 2006, que l’épidémie semblait stoppée, aucun ne dit le moindre mot de la campagne d’information de Marie Billi ni des effets bénéfiques du chlorure de magnésium. »

Mais quel journal peut-il sans se déconsidérer saluer la « campagne » de Madame Billi et les « effets bénéfiques du chlorure de magnésium » alors que, faute de données épidémiologiques même partielles, aucun lien objectif ne peut être établi entre ce chlorure de magnésium et la fin de l’épidémie de chikungunya à La Réunion ?

Le propre des épidémies virales de ce type, c’est de se développer, flamber avant d’entrer en latence sous l’influence des mesures de précaution classiques (insecticides, démoustication, port de vêtements longs, moustiquaires) ou de facteurs environnementaux encore mal connus. Pour reprendre l’exemple du chikungunya, la maladie venue du sud, a touché le Gabon en 2007 où elle a contaminé plus de 21000 personnes, avant de s’éteindre comme elle était venue, puis de réapparaître à la fin de l’année 2012. On n’a signalé pourtant à Libreville ni avalanche de fax, ni pharmacies dévalisées de leur chlorure de magnésium.

L’éditeur de la lettre m’a enfin adressé 3 études à l’appui d’un soi-disant effet antiviral du chlorure de magnésium.

  • La première (1), qui est une étude expérimentale de 1971, suggère un rôle éventuel pour le chlorure de magnésium dans une étape de réplication d'un certain type de virus.
  • Dans la deuxième étude (2), publiée en 1963, le chlorure de magnésium a été utilisé comme stabilisant/conservateur pour un essai de vaccin contre la polio (il entre d'ailleurs dans la composition de plusieurs d’entre eux).
  • La troisième étude (3), de 1967, laisse penser que le chlorure de magnésium augmente au contraire le potentiel infectieux de certains virus !

Et il n'y a rien d'autre.

Bon. Peut-être un peu court pour proposer le chlorure de magnésium comme remède anti-Ebola, et brocarder les Américains « avec leurs hélicoptères, leurs mitraillettes, leurs treillis et leurs webcams sur le casque, à arpenter la savane africaine ».

Selon Pierre Lance, l’indigence de la recherche anti-infectieuse sur le chlorure de magnésium s’expliquerait par l’absence de perspectives financières pour les laboratoires, voire les pressions du « complexe pharmaco-industriel ».

Je veux bien, mais alors comment expliquer qu'on ait conduit des milliers d'études sur tant d’autres substances naturelles non-brevetables ? Sur le sulfate de magnésium dans les maladies cardiaques. Sur la N-acétyl-cystéine et son potentiel anti-toxique, en particulier dans la protection du rein. Sur la vitamine C, le sélénium dans le cancer. Toujours sur la vitamine C dans le rhume. Sur la vitamine B1 dans l’encéphalopathie de Wernicke-Korsakoff. Sur le calcium dans les fractures d’ostéoporose. Sur la vitamine B9 dans la prévention des malformations foetales. Sur la choline dans le traitement d’Alzheimer. Sur l’acide alpha-lipoïque dans le diabète. Sur la vitamine E dans la prévention des infarctus ou le traitement d'Alzheimer, etc., etc…

Il y a une raison plus vraisemblable. Au-delà des effets connus du magnésium, quel qu’en soit le sel, sur les fonctions physiologiques, au-delà de la nécessité de compenser des déficits en un micronutriment essentiel pour restaurer des fonctions normales, les suppléments de chlorure de magnésium ne jouent probablement qu’un rôle mineur dans la lutte contre les pandémies virales.

Soyons clairs : il est certainement indispensable de corriger les déficits nutritionnels des populations des pays touchés par Ebola. Et pas seulement en magnésium. En vitamines - notamment vitamine A, en minéraux - notamment zinc, en oligo-éléments - notamment sélénium. Ces corrections ne seront pas suffisantes pour arrêter Ebola, mais elles peuvent avoir un impact sur l’immunité.

Et pour corriger ces déficits, permettez-moi de faire plus confiance aux vilains « Américains avec leurs hélicoptères » - et aussi leurs compléments alimentaires - qu’en la distribution au petit bonheur de kilos de chlorure de magnésium dans la savane africaine.

                         N.B. Il y a une suite ici à cette passionnante saga !

Références

(1) Hall L, Rueckert RR. Infection of mouse fibroblasts by cardioviruses: premature uncoating and its prevention by elevated pH and magnesium chloride. Virology. 1971 Jan;43(1):152-65.

(2) Ozaki Y. Reaction of polyovirus and formaldehyde in magnesium chloride solution to enhance potency of killed virus vaccine. J Immunol. 1963 Mar;90:429-37.

(3) Dobrocká E, Mayer V. Enhancement of tick-borne encephalitis virus plaques in the presence of magnesium chloride. Acta Virol. 1967 Nov;11(6):557-8.

Commentaires

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous.

Par angelosa | le samedi 04 octobre 2014
Votre lettre et le magnesium ou tout ce qu'on ingere en general

tout d'abord j'en profite pour vous dire que j'ai trouve votre lettre trop professionnelle, pour moi c'etait endormissant de lire qu'n avait fait des essais sur X cas ... ce que j'aurais prefere c'est un condense des traitements efficaces en passant sur les essais.

Pour ce qu'on ingere et ici le magnesium, je pense que nous avons tous un don qui nous permet de savoir si un aliment naturel est bon pour nous ou pas.Par exemple en ce qui me concerne, je prends du nigari et j'ai remarque qu'a forte dose ce n'est pas bon a boire alors qu'a faible dose l'eau prend un gout sucre qui donne envie de la boire. Tout est relatif, ce qui fait du bien a une personne peut ne pas faire du bien a une autre d'ou a mon avis la mauvaise idee de manger tous la meme chose au repas en famille. Pour la petite histoire a l'ecole on m'a appris qu'il fallait consommer un peu de sel quotidiennement, aujourd'hui on nous dit qu'il faut l'eviter. Et je pense que les deux ont raison car autrefois le sel etait brut et contenait du magnesium, aujourd'hui dans le sel raffiné on a enleve le magnesium d'ou probablement les carences en magnesium souvent observees. Il faut se mefier de ce que tout le monde fait sans savoir pourquoi et etre observateur.Par exemple quand j'etais petit ma mere me faisait bien habiller quand il faisait froid et j'etais toujours malade.J'avais surtout remarque que des que je metais un col roule j'attrapais un mal de gorge. Un jour j'ai decide de nettre un tee shirt ete comme hiver, tout le monde me disait que j'allais etre malade et ce fut le contraire, un jour toute la classe fut malade y compris les profs sauf moi. Croyez vous que cela ait tilte chez quelqu'un? Non quand ils ont ete gueris il sont venus habilles encore plus chaudement! Je suis curieux je goute a tout dans le jardin, toutes les herbes, les feuilles, je mange la peau et les pepins et le medecin est desole de ne pas me compter parmi ses fideles clientes. A mon avis on doit manger cru fruits et legumes chaque fois qu'on peut, ensuite si on fait cuire le faire le moins possible en plus le gout est bien meilleur et il y a quelque chose a macher. Apres je ne pense pas que si vous avez envie de nourriture industrielle, c'est parceque votre corps en a besoin.

Par Guy Fawkes | le samedi 04 octobre 2014
"permettez-moi de faire plus

"permettez-moi de faire plus confiance aux vilains « Américains avec leurs hélicoptères »"

Ah bon? Permettez-moi à mon tour de vous faire part de quelques informations concernant Ebola en 2014.

Le scientifique qui a développé le traitement expérimental pour Ebola fait des "blagues" sur la dépopulation mondiale:

http://fawkes-news.blogspot.com/2014/08/le-scientifique-qui-devellope-le...

Le vaccin contre Ebola est quand à lui financé par Monsanto (le pollueur numéro un) et Gates (qui financent des programmes de vaccination dont il avoue lui même qu'ils permettent de réduire la croissance démographique).

Quand au commanditaire des études cliniques...il s'agit du département de la défense américaine (le même qui dispose du brevet sur la souche Ebola)

http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/08/ebola-ou-comment-maintenir-le-con...

Dans la mesure ou les américains refusent tout traitement alternatif (alors qu'officiellement, ça ne coûte rien vu que c'est une maladie soit disant incurable) mais ça ne les dérangent pas de tester leurs traitement expérimentaux sur des cobayes et que ce sont les premiers bénéficiaires des vaccins à venir, je vous le demande: à qui profite le crime?

Avec des informations, pensez-vous toujours qu'on peut avoir confiance aux américains?

Voyez un peu ce ce dont il ont été capables dans le passé:

http://fawkes-news.blogspot.com/2013/07/les-pires-experimentations-humai...

Désolé pour tout ces liens internes mais il est évident que je maîtrise mieux ce que j'ai investigué moi même.

Par Guy Fawkes | le samedi 04 octobre 2014
Si vous comprenez l'espagnol,

Si vous comprenez l'espagnol, regardez ce court reportage de RT: https://www.youtube.com/watch?v=oP6nsGA05bs

Par Serge C. | le lundi 06 octobre 2014
expérimentons

Tout d'abord, je lis régulièrement les conseils de Mrs Souccar et Dupuis que je remercie pour leur travail d'information très bien fait et très utiles, même s'ils ne sont pas toujours parfaits (mais je n'ai jamais rencontré personne de "parfait").
Je pratique le yoga depuis 45 ans et selon les différentes écoles, on peut avoir des manières de pratiquer totalement opposées; cela ne déconsidère ni les uns ni les autres et chacun, après expérimentation, pratique ce qui lui convient le mieux et lui est bénéfique.
Souffrant de maladies chroniques "inguérissables" selon les médecins, la médecine naturelle que j'expérimente depuis plus de 40 ans m'a débarrassé définitivement de ces pathologies. J'ai expérimenté beaucoup de produits et de méthodes, dont le chlorure de magnésium. Je me suis rendu compte que des maladies graves comme le cancer, la leucémie, Alzheimer, pouvaient être considérablement améliorées par ces pratiques, sérieusement et judicieusement appliquées. Seuls, l'amélioration ou la guérison du malade et la constatation de son entourage en sont témoins, même si les médecins parlent d"'amélioration spontanée", ou autres balivernes.
Donc, expérimentons sur des personnes touchées par Ebola, (à défaut d'autres traitements, on ne risque rien) et avec un suivi sérieux, constatons les résultats!
Pour conclure, j'ai en ma possession un ouvrage du Pr Raymond Lautié intitulé" magnésiothérapie", peu connu, datant de 1974 et qui propose un autre éclairage sur le chlorure de magnésium et les sels de magnésium et leur utilisation dans diverses pathologies.

Par NADOU | le mardi 07 octobre 2014
Nadou

Je n'ai pas pris le temps de lire tous les commentaires mais je me permettrai de souligner qu'il n'existe aucun remède miracle que l'on parle du chlorure de magnésium ou de tout autre produit naturel.
Chaque individu est différent et doit participer lui-même à sa guérison bien que cela ne soit pas le mode d'action utilisé aujourd'hui puisque nous baignons dans l'assistanat et la peur de tout surtout celle de mourir ou de ne plus avoir d'argent!!!!.....
je tiens aussi et surtout à remercier Mr Thierry Souccar pour le courage et la franchise de ses propos retrouvés dans nombreux de ses écrits face à des lobbies aux dents de requins!
bravo pour le côté lanceur d'alerte parfois dénonciateur en étant néanmoins juste informateur.
Quant au site de Santé Nature Innovation, je pense également à me désabonner tant les écrits deviennent trop envahissants et soulants et la contribution aux laboratoires de compléments trop évidente. Certes j'y aurai appris de choses intéressantes mais trop c'est trop !
En matière de santé il n'y a pas de science infuse, seuls les expériences et les constats peuvent contribuer à pouvoir parfois affirmer certains faits. Rien ne sera jamais acquis en matière de santé puisqu'il s'agit d'un challenge quotidien imposé par le Médecin Intérieur qui vient bienheureusement corriger les erreurs. eh oui la maladie est la première étape vers la santé même si cela est difficile à admettre et à vivre....
N'oublions surtout pas que le corps humain est une machine merveilleuse capable de se débrouiller seule si l'on n'essaie pas de toujours agir avant elle et si l'on respecte son fonctionnement vital ce qui est peu aisé dans un monde où tout est chimiquement empoisonné à commencer par l'alimentation...
Conclusion : à chacun d'agir sans attendre la solution venue de produits miraculeux même naturels - il y a bien longtemps Hippocrate disait avec grande raison " Que l'aliment soit ton remède!" alors aujourd'hui rien ne s'oppose à le tester pour le vérifier!
qui veut peut!
Bien amicalement!

Nadou - Nutri détoxicologue / Conseils Alimentaires Santé

Par MENTEUR | le dimanche 12 octobre 2014
Attention à l’influence

Attention à l’influence négative orchestrée par les médias !

La perversion narcissique médiatique vouée à une culture de l’audimat

peut avoir de lourdes conséquences.

1- Le mensonge des intérêts contraires

Ex.

Le parfum a été créé pour masquer les odeurs indélicates.

L’excellent déodorant est donc un frein à la vente de parfums.

Les fabricants de parfums étant de connivence avec les fabricants de déodorants, vous comprendrez le manque de volonté à fabriquer un excellent déodorant !

2- Vérité sur la loi du marché

Un produit se raréfie avec l’explosion de la demande et son tarif en est proportionnel.

Vous avez raison; la générosité intellectuelle ne rapporte rien et surtout pour ceux qui cultivent des intérêts opposés.

3- Le discours paradoxal

DIRE TOUT ET LE CONTRAIRE DE TOUT

L'usage diffamatoire de la dévalorisation, de l'humiliation,
du dénigrement par l'entretien de la polémique systématique,
se posant en martyr pour sortir indemne et victorieux

Ce n’est pas parce que le manipulateur est plus malin, mais parce que, pour lui, il n’y a aucune différence entre le bien et le mal. Il pense toujours avoir raison, c’est tout !

Façon organisée de se défendre de toute douleur et contradiction interne en les expulsant sur quelqu’un en se sur valorisant, tout cela aux dépens d’autrui et non seulement sans peine mais avec jouissance ; ou façon particulière de se mettre à l’abri des conflits internes en se faisant valoir aux dépens de l’entourage.

Les pervers narcissiques sont considérés comme des psychotiques sans symptômes, qui trouvent leur équilibre en déchargeant sur un autre la douleur qu'ils ne ressentent pas et les contradictions internes qu'ils refusent de percevoir.

Ils «ne font pas exprès» de faire mal, ils font mal parce qu'ils ne savent pas faire autrement pour exister.

Ils ont eux-mêmes été blessés dans leur enfance et essaient de se maintenir ainsi en vie. Ce transfert de douleur leur permet de se valoriser aux dépens d'autrui.

En bloquant la communication par des messages paradoxaux, le pervers narcissique place le sujet dans l'impossibilité de fournir des réponses appropriées, puisqu'il ne comprend pas la situation.

Le pervers narcissique ne s'intéresse pas à la réalité, mais au pur jeu des signes linguistiques. La loi est celle de son désir, dans l'instant.

Faire d'autrui sa victime pour rehausser l'image déficiente qu'il a de lui-même : tel est, au masculin, comme au féminin, le projet de ce sujet dont les apparences sont trompeuses.

4- Pour se protéger… - éviter de mettre en avant ses réussites… savoir prodiguer quelques compliments opportuns quand nécessaire (ce qui est une forme de manipulation mais " permise " car pour se protéger, voire se défendre)…

maîtriser ses émotions et rester vigilant, car le harceleur sait parfaitement les exploiter et simuler la générosité envers sa cible

éviter de réagir aux provocations

continuer de se protéger dans l'avenir

préparer des preuves.

Par MENTEUR | le dimanche 12 octobre 2014
La vérité est impossible à dire sans conséquenses

Il existe bien une synergie pour vous soigner mais comme nous sommes trop nombreux sur terre pour partager les richesses, certains ont décidé qu'il était plus facile d'avoir des morts en nombre.

Par Roland | le jeudi 16 octobre 2014
C'est bizarre........

Bonjour à tous……

Ce qui me gène dans beaucoup de commentaires, c’est qu’ils viennent, pour la plupart, soit d’adeptes de la patamédecine prêts à suivre n’importe quel gourou pourvu que sa profession se termine par « pathe »…(c’est curieux…..), soit de « scientifiques » autoproclamés et auto promus, dont la formation est plus que douteuse, c’est le moins que l’on puisse dire…..Je doute qu’ils aient jamais examiné un patient, c’est un métier qui s’apprend, et pendant de longues années….

Faites des cohortes suffisamment « peuplées », avec des études en double aveugle, les seules objectives . Je sais, il sera peut-être bien tard pour tous ces malades…..

Amicalement,

Roland (vieux médecin retraité, mais toujours vert….. ;-)…..)

Par La Salamandre | le mercredi 22 octobre 2014
En théorie, c'est beau...

C'est magnifique de réaliser des études.
Pour cela, il faut un enjeu. Le chlorure de magnésium n'intéresse aucun laboratoire car il ne coûte pas cher et ne rapporterait rien.

Il faut donc garder à l'esprit qu'il n'y aura jamais d'études sur le chlorure de magnésium. Toutefois, il ne faut pas pour autant négliger de s'en servir.

Par CM | le mercredi 22 octobre 2014
lisez l'histoire du chlorure de magnésium et du Dr Delbet

j'ai lu avec intérêt l'avalanche de commentaires sur le sujet.
Le Dr Delbet a découvert et mis en pratique avec succès le chlorure de magnésium à une époque où les batteries de tests actuels n'existaient pas.
Renseignez-vous pour 4,95: http://livre.fnac.com/a1934575/Marie-France-Muller-Le-chlorure-de-magnesium

Par PHP | le vendredi 26 décembre 2014
chlorure de magnésium test

Je suis atteint du "chik" depuis 2 mois et j'ai toujours des douleurs articulaires , principalement aux mains et aux pieds .Le seul remède qui fonctionne très bien pour moi c'est l'anti-inflamatoire (AINS) 75mg voltarène/jour;comme je ne peux pas en prendre tout le temps, je vais tester le chlorure de magnésium . J'ai essayé reine des prés, curcuma frais et en gélules , virapix....acun effet.
Je vous tiens au courant

à propos de l'auteur

Journaliste scientifique, auteur de 15 livres de vulgarisation sur la santé, fondateur de Thierry Souccar Editions. En charge des questions de santé à Sciences et Avenir pendant 15 ans, il a créé LaNutrition.fr, premier site d’information francophone indépendant sur l’alimentation et la santé. Membre de l'American College of Nutrition depuis 2000. C'est un passionné d'histoire des arts et des sciences, de paléontologie, peinture, aviation légère, littérature, musique classique et country/bluegrass. Il vit, écrit et peint dans le midi de la France. Il a deux fils, Paul et Louis. 

Suivez Thierry Souccar sur Twitter et Facebook 

Lire aussi