SOS anxiété

3 outils concrets contre l'anxiété

3 outils concrets contre l'anxiété

Voici 3 des 101 solutions données par Tanya Peterson dans son livre SOS Anxiété afin de reprendre le contrôle de votre cerveau et de votre comportement quand l'anxiété vous assaille.

Les personnes souffrant d'anxiété ont souvent des symptômes physiques similaires (palpitations, maux de ventre, tensions musculaires, épuisement...) mais au niveau des pensées et des comportements, les choses diffèrent beaucoup plus. C'est pourquoi une solution qui fonctionne pour l'un peut ne pas marcher pour l'autre. De même, selon les situations, les outils peuvent être plus ou moins efficaces.

Tanya Peterson, une psychologue américaine et ancienne anxieuse, donne donc 101 astuces efficaces dans son livre, pour que chacun y puise ce qui lui parle le plus. Toutes ces solutions sont basées sur des méthodes comme les thérapies comportementales et cognitives, la pleine conscience ou la psychologie positive validées par les chercheurs, les thérapeutes et les patients eux-mêmes.

Vous pensez trop ? La solution "Fabriquez un bocal de pensées" est pour vous

L’anxiété nous pousse à ruminer sans relâche ou nous fait tourner en rond dans notre tête. Tourmenté.e.s par nos inquiétudes continuelles, nous sommes emporté.e.s par le flot continu de nos réflexions et de nos analyses et nous nous embourbons dans nos pensées anxieuses. Une des manières de vaincre l’anxiété est de modifier le contenu de vos pensées. Lorsque l’on est anxieux.se, il est cependant difficile d’y parvenir, car notre cerveau semble fonctionner par défaut sur le mode « pensées anxieuses ». Vous pouvez toutefois contourner ce problème en compilant une série d’idées choisies au hasard, de manière à les avoir sous la main lorsque des pensées anxieuses vous assaillent.
 
Pour cela, fabriquez-vous un bocal, une boîte ou un carnet à pensées ou créez une liste sur votre téléphone. Ensuite, trouvez des idées auxquelles penser. Notez des phrases ou des mots
isolés. Votre objectif est de réunir toute une série d’idées choisies au hasard vers lesquelles vous tourner lorsque votre esprit s’emballe : football, oiseaux, voitures, saisons, gastronomie, villes que vous voulez visiter, etc. À l’exception de ce qui vous cause de l’anxiété, tout peut être utilisé comme support de pensée. 
 
Lorsque l'anxiété monte, il suffit de sélectionner une pensée en piochant dans le bocal ou la liste pour savoir immédiatement à quoi penser et dériver l'attention du cerveau vers autre chose que les pensées anxieuses. Pensez au sujet dont il est question de manière aussi détaillée que possible et lorsque les pensées anxieuses reviennent, redirigez votre esprit vers lui.
 

Anxieux au travail ou à l'école ? Adoptez un caillou de compagnie

Cette solution repose aussi sur l'idée de reprendre le contrôle de votre cerveau mais elle est utilisable partout et réalisable en toute discrétion. Lorsque votre anxiété s’emballe au travail ou à l’école, vous n’avez peut-être pas la possibilité de quitter le lieu où vous vous trouvez. Ou si vous partez, il se peut très bien que votre départ ne soit pas sans conséquences. Pourtant, rester peut être très difficile à vivre et se concentrer devient très compliqué.

Un objet sur lequel focaliser son attention, comme un caillou de compagnie, est un outil de pleine conscience. Il vous permet d’extirper vos pensées de votre tête et de revenir dans le moment présent. C’est quelque chose de tangible que l’on peut voir et toucher. Vous avez simplement besoin d’un objet suffisamment petit pour tenir dans une poche, un sac à main ou un sac à dos, dont la texture vous est agréable et qui est intéressant à regarder.

Pour fabriquer votre caillou de compagnie, trouvez une pierre qui vous plaît et peignez-la. Collez-lui des petits boutons ou d’autres petites choses, et faites-en une création unique et personnalisée. Si cela ne vous tente pas, fabriquez ou trouvez un autre objet qui vous servira de point d’ancrage.

Si votre anxiété est surtout sociale, lâchez votre marteau

Nous possédons tous un marteau de juge. Nous l’utilisons souvent et de manière automatique, et il constitue une source importante d’anxiété. Heureusement, nous avons la possibilité de poser ce marteau.

Vous est-il déjà arrivé de prendre la décision de ne pas aller quelque part parce que vous ne vouliez pas avoir à parler aux gens et risquer d’être mal à l’aise ? Cette décision est la conséquence du jugement de votre cerveau selon lequel une mauvaise expérience vous attend si vous assistez à cet événement. EIle est basée sur l’anxiété et ne fait que renforcer et augmenter votre anxiété.
 
Lorsque nous jugeons constamment ce que les gens pensent ou ce qu’il se passe, nous devenons de plus en plus anxieux.ses et négatif.ve.s. Il est temps de lâcher le marteau.
Au lieu de catégoriser les personnes, les lieux et les expériences comme étant bons ou mauvais, essayez ceci :
  • L’imagination au service de l’anticipation : vous craignez que quelque chose tourne mal ? Dressez mentalement la liste du plus grand nombre possible de résultats différents (réalistes et farfelus) pour la situation en question.
  • Cherchez le positif : l’anxiété nous pousse à nous focaliser sur ce qui ne va pas, que ce soit chez nous, chez les autres ou dans des situations données. Lorsque vous vous rendez compte que vous portez des jugements négatifs, remplacez vos pensées par des idées positives.

>> Découvrir plus de solutions dans SOS Anxiété

A lire aussi
Solutions liées
Commentaire

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous.

Par Clelie788 | le dimanche 14 août 2022
Tres interessant

L'anxiété est parfois égaiement due pour compléter à un changement de vie ou d'environnement qui provoque des peurs et des angoisses.
Pour ma part je suis plutot anxieuse mais je progresse grace a l'aromathérapie qui me permet d'avoir un environnement sain dans lequel je me sens bien ainsi que d'autres techniques comme la lithothérapie si c'est bien fait. Je médite avec une pierre oeil de tigre ou un collier ou un bracelet tibétain et les perles naturelles m'apaisent quand je sens que le stress monte trop. Bref, il faut trouver sa voie qui correspond a chacun.

Agenda
06
Oct
Un nouveau livre !
Les leçons d'une vie
13
Oct
Un nouveau livre !
Les 3 émotions qui guérissent
20
Oct
Un nouveau livre !
Mon journal keto
20
Oct
Un nouveau livre !
Le régime keto de A à Z
10
Nov
Un nouveau livre !
Le guide pratique du fumoir