Signes cliniques

Andropause : 5 signes d’alerte visibles à l’œil nu

Andropause : 5 signes d’alerte visibles à l’œil nu

Comment déterminer sans consulter ou faire de prise de sang si on est en andropause ? Le Dr Dalle, co-auteur d’Au-delà de 49 ans votre ticket est toujours valable, vous donne les 5 modifications de votre apparence qui signent à coup sûr le déclin des hormones sexuelles.

Cela peut faire un peu voyeur de plage ou de piscine mais il est assez facile de diagnostiquer une andropause chez un homme. Voici ce que le médecin regarde.

5 signes cliniques pour déterminer si vous êtes en andropause

  • Un ventre qui s'arrondit et devient proéminent, phénomène dû au relâchement des muscles de la paroi abdominale,
  • Une poitrine qui commence franchement à pousser, c'est ce qu'on appelle la gynécomastie. Un signe qu’il ne faut pas prendre à la légère car il traduit déjà une andropause établie depuis un certain temps.
  • Un manque de muscles sur le corps, surtout au niveau des jambes qui semblent faibles par rapport au tronc ou au reste du corps.
  • Une perte des cheveux sur le sommet du crâne.
  • Une absence de poils sur la partie externe du mollet, mais pas de la cuisse.

Des signes moins évidents

Sur le plan psychologique, si on le temps de parler ou d'écouter vivre cet homme, on peut constater l’apparition d’un manque de sûreté, un manque de décision. Parfois le caractère qui devient irritable, « ronchon » qui peut parfois aller jusqu'à un manque d'entrain certain, voire une dépression.

Il existe par ailleurs souvent une nette tendance à s'endormir après les repas. Quant au problème de libido il reste souvent secret.

Commentaire

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous.

Agenda
06
Oct
Un nouveau livre !
Les leçons d'une vie
13
Oct
Un nouveau livre !
Les 3 émotions qui guérissent
20
Oct
Un nouveau livre !
Mon journal keto
20
Oct
Un nouveau livre !
Le régime keto de A à Z
10
Nov
Un nouveau livre !
Le guide pratique du fumoir