Christian Rémésy

Christian Rémésy a été directeur de recherche en nutrition humaine à l’Inra. D’origine paysanne, il s’est battu toute sa vie pour promouvoir une alimentation préventive et une agriculture durable.

Le slogan est connu. « Mangez cinq fruits et légumes par jour ». Mais sait­on qu’à l’origine il est le fruit du travail de recherche d’une équipe de l’Inra de Theix, dirigée par Christian Rémésy ? Dans les années 90, aucun scientifique ne travaillait sur le sujet. L’effet « santé » des produits végétaux : c’est Christian Rémésy !

Pionnier de la vulgarisation scientifique, il a ainsi joué le trublion dans ce monde, de surcroît à l’Inra. À l’heure où les scientifiques se penchaient sur les ruminants, lui, étudiait les fibres alimentaires !

À la palette de ses travaux, le chercheur, originaire de la région du Tarn, avait ajouté dans les années 2000 la touche des céréales. Ses recherches sur les apports nutritionnels de la farine de type 80 lui avaient permis de mettre au point la fabrication d’un pain « bon pour la santé ». « À l’époque, le lobby des boulangers et des meuniers avait freiné pour arriver à ce pain », se souvient Christian Rémésy. Mais c’était sans compter sur la pugnacité du chercheur et nutritionniste. Ce pain avait, en effet, acquis ses lettres de noblesse en étant inscrit au titre des recommandations portées par le PNNS, Programme national nutrition santé, en 2005. L’évolution vers ce pain était, en dépit des réticences, en marche.

Aujourd’hui, Christian Rémésy a tourné la page scientifique de la recherche. À la retraite près de Toulouse, il se consacre désormais à l’écriture.

Après son ouvrage La Nutriécologie, qui défend une alimentation préventive et une agriculture durable, il reprend la plume aujourd’hui pour inviter boulangers et citoyens à opérer une révolution nutritionnelle du pain.

 

 

Christian Rémésy
Découvrez ses livres