Endurance

Bien manger pour améliorer ses performances

Bien manger pour améliorer ses performances

Après le succès de Nutrition de l'endurance, Fabrice Kuhn et Hughes Daniel sont passés derrière les fourneaux et ont concocté 101 recettes savoureuses, pour l’entraînement, la compétition et la récupération réunies dans L'assiette de l'endurance. Ils nous disent ce que l'on peut attendre d'une bonne nutrition en termes de performances surtout mais aussi de plaisir.

Adopter une alimentation adaptée à l’endurance a changé quoi dans votre pratique sportive ?

Hugues Daniel : tout a changé ! J’ai amélioré mes performances en gagnant plus de 40 min sur marathon. Je récupère beaucoup mieux surtout après les compétitions mais aussi après l’entraînement. Et en plus j’ai fait disparaître la tendinite au genou qui me gênait depuis pas mal de temps.
Fabrice Kuhn : j’ai moi aussi amélioré mes performances en gagnant plus de 55 min sur Ironman (mais c’est difficile à quantifier car le parcours était différent). Je n’ai plus les coups de fatigue que je pouvais avoir avant (surtout après avoir ingéré des aliments à IG élevé). Et enfin, et ce n’est pas le moins important, je me suis ouvert à d’autres saveurs, j’ai élargi ma gamme alimentaire pour le plaisir des mes papilles gustatives.

Est-il facile de concilier votre alimentation de sportif avec celle du reste de votre famille ?

H. D. : oui c’est très simple. A table, nous mangeons tous la même chose mais avec des proportions différentes et adaptées à chacun. Ce qui est sain pour le reste de la famille, l’est pour moi.
F. K. : avec des enfants en bas âge ce n’est pas toujours facile ! Mais c’est étonnant comme certains aliments inattendus peuvent leur plaire ! Comme chez Hugues nous mangeons tous la même chose mais les proportions sont différentes. Comme je m’applique à avoir une ration de récupération de qualité et adaptée, l’impact de ma pratique sportive est moindre sur les repas pris à table avec le reste de la famille.

Est-ce que le fait de faire du sport a aussi eu une incidence sur votre manière de cuisiner ?

H. D. : bien sûr. Je m’applique à cuisiner pour mieux récupérer. Avec Fabrice, nous échangions nos recettes depuis plusieurs années mais depuis que je fais du sport un peu plus sérieusement je m’implique un peu plus dans ce que je cuisine et dans ma façon de cuisiner.
F. K. : énormément. C’est ma pratique sportive qui m’a amené à m’intéresser à la nutrition. Puis au fur et à mesure de mes lectures je me suis construit mon équilibre alimentaire. D’ailleurs celui-ci est en évolution permanente grâce à mes lectures. J’ai complémentent modifié mon petit déjeuner et je ne conçois plus un repas sans une bonne quantité de légumes. Et j’essaie de cuisiner de façon à préserver les qualités nutritionnels des aliments. Ça parait compliqué au début mais finalement ça vient facilement.

Quelles sont vos recettes préférées dans le livre ? Vous en a-t-on réclamé certaines ?

H. D. : spontanément, je dirais que mes recettes préférées sont la soupe de lentilles au lait de coco et la choucroute de poisson. Nous avons fait tester nos recettes par quelques-uns de nos amis et les retours sont bons. Certains ont testé et apprécié nos barres de céréales. En échangeant, il nous est apparu indispensable de faire des recettes sans gluten et d’autres sans produits lactés.
F. K. : j’aime bien tester de nouveaux aliments et de nouvelles recettes. Mais si je devais en choisir quelques-unes il y aurait le tartare de poisson aux maracujas et mangue. C’est une idée qui m’était venu en vacances aux Antilles il y a quelques années et que je continue à faire régulièrement. L’omelette aux épices est de loin l’un de mes petits déjeuners les plus fréquents. En ce qui concerne les desserts, j’aime beaucoup la compote de fruits d’hiver. Je peux en varier les ingrédients mais je garde toujours la cannelle et la cuisson à la vapeur qui en améliorent le goût et les qualités nutritionnelles. Enfin, j’aime beaucoup la barre tonique 3G avec plaisir et succès que j’ai utilisé sur mon dernier ultratrail. Son petit goût de gingembre est très agréable en course.

Quel est votre ingrédient favori à chacun ?

H. D. : les épices, pour leur goût et leur potentiel santé. J’aime aussi beaucoup la coriandre fraîche et les autres herbes aromatiques comme le basilic. 
F. K. : les épices (surtout le curcuma et le gingembre que j’utilise abondamment), l’ail et les oignons. D’ailleurs on me reproche parfois de trop en mettre ! J’aime bien, aussi, les algues bien que ce soit plus difficile à trouver.
 

Commentaire

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous.