Toxicologie

Faut-il avoir peur des biberons contenant du bisphénol A ?

Faut-il avoir peur des biberons contenant du bisphénol A ?

Et si la polémique autour du bisphénol A des biberons était un peu excessive ? L'avis du meilleur toxicologue français, Jean-François Narbonne, sur cette question.

La polémique autour des biberons et du bisphénol A est excessive car ce n’est pas par cet intermédiaire que le bébé est le plus exposé. La vraie source de contamination au bisphénol A, ce sont les résines qui tapissent l’intérieur des boîtes de conserves.
La boîte de lait artificiel est donc finalement plus préoccupante que le biberon. Si on veille à changer régulièrement les biberons (avant qu’ils ne deviennent opaques) et qu’on ne les met pas au lave-vaisselle (les détergents sont trop agressifs), il n’y a aucun problème. D’ailleurs, si on décidait d’enlever le bisphénol A des biberons, le problème ne serait pas réglé pour autant car nous ne savons pas si les plastiques utilisés en remplacement seront moins toxiques.
En réalité, c’est surtout par l’intermédiaire de la mère que l’enfant est exposé au bisphénol A : in utero, durant la gestation, mais également lors de l’allaitement, et là, le biberon n’intervient pas ! Le foetus a des capacités d’accumulation du bisphénol A importantes et on retrouve dans les tissus foetaux des concentrations supérieures à celles du sang maternel.

A lire aussi
Solutions liées
Commentaire

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous.

Par NicolasJulien | le mardi 11 août 2020
Je suis du même avis mais

Je rejoins entièrement Jean-François Narbonne sur cette question des biberons et du bisphénol A. On en trouve en plus grande concentration dans les emballages quotidien que dans le biberon de bébé.
Néanmoins ayant maintenant pris conscience des dangers de ce composant, j'ai moi-même opté pour des biberons sans BPA ainsi que des tétines sans BPA pour mon fils. Au moins, j'évite tout danger potentiel à ce niveau !