EFT, Cohérence cardiaque, etc.

Stress : 4 pratiques efficaces et faciles

Stress : 4 pratiques efficaces et faciles

Pour lutter contre le stress, il existe des pratiques simples, gratuites, qui demandent pour certaines moins de 5 minutes par jour et dont les effets sur le stress sont puissants et prouvés scientifiquement. Découvrez ce que l’EFT, les T.R.E, la cohérence cardiaque ou l’activité physique peuvent faire pour vous.

L’EFT contre le stress ponctuel, l’anxiété et la dépression

Vous devez faire un exposé oral, jouer en public ou bien vous êtes facilement anxieux ? Essayez l’EFT. C’est une technique « psychocorporelle » de traitement des blocages émotionnels présents, passés ou futurs. « Psycho » parce qu’il s’agit de penser au problème auquel nous sommes confronté, « corporelle » car nous stimulons certaines zones du haut du corps avec le bout des doigts.

À lire :

La méthode TRE contre le stress chronique ou traumatique

Nous avons tous déjà fait l’expérience d’un tremblement involontaire lorsque nous sommes effrayés, nerveux ou même en colère. Mais pourquoi notre corps fait-il cela ? Nous le savons maintenant grâce à l’observation des animaux soumis à un stress intense. Ils adoptent toujours la même séquence comportementale : fuite ou combat, immobilité, puis tremblements des membres. On sait aussi que les animaux sauvages capturés ne survivent pas si, lorsqu'ils sont relâchés dans le milieu naturel, ils ne s’immobilisent pas un instant et ne tremblent pas. Ceci a conduit des chercheurs à penser que ce comportement des animaux qui passe par le tremblement des membres est souvent réprimé chez nous. Des biochimistes ont montré que le tremblement permet d’évacuer les messagers chimiques accumulés après un stress, ce qui favorise le retour du corps à un état de repos ou de détente. David Berceli a mis au point des exercices dits T.R.E (trauma releasing exercises – exercices de relâchement post-traumatiques) pour activer ce mécanisme naturel et réveiller le processus de relâchement des tensions chez l’homme. Appliquée au stress post-traumatique, cette méthode fait des merveilles. Mais elle semble également très efficace contre le stress chronique d’après une étude scientifique parue en septembre 2014, la première sur cette méthode.

La cohérence cardiaque, au quotidien

Révélée en France par le Dr David Servan-Schreiber, la cohérence cardiaque est une pratique thérapeutique reconnue par la science et qui est même recommandée par les médecins. Pour induire un état de cohérence cardiaque et ainsi diminuer son stress, il suffit de respirer 6 fois par minute pendant 5 minutes minimum par jour. Cette respiration rythmée possède de multiples bénéfices. Son seul inconvénient : il faut la pratiquer régulièrement, tous les jours pour profiter pleinement de ses bienfaits. Mais cet inconvénient n’en est vite plus un, tant cette pratique s’incorpore rapidement et facilement au quotidien.

À lire :

L’activité physique : un traitement de fond

Nous sommes souvent absorbés, happés par le rythme que nous impose la société. Dans ce contexte, est-il judicieux de rajouter du sport à un planning de vie que l’on ne maîtrise déjà plus ? Est-il bon de continuer à pratiquer une activité sportive alors que l’on se sent de plus en plus stressé(e) et fatigué(e) ? La réponse est indubitablement oui !
Des recherches démontrent en effet que l'exercice physique peut être aussi efficace, sinon plus, que les médicaments pour soigner l’anxiété et la dépression très souvent induites par des périodes de stress intense et prolongé.
Ce qu’il faut comprendre en revanche c’est que l’activité physique provoque d’abord un stress pour l’organisme, forçant ce dernier à s’adapter à un niveau supérieur lorsqu’on lui laisse suffisamment de temps de récupération.
Une activité sportive agit contre le stress à plusieurs niveaux :

  • au niveau des tissus (muscles, tendons, fascias) et des articulations (il faut changer régulièrement d’activité et avoir une progression régulière)
  • au niveau du système immunitaire (qui est bien stimulé sauf en cas de sport trop intense)
  • au niveau du système cardiovasculaire (le stress malmène en premier le cœur et les vaisseaux)
  • au niveau du métabolisme énergétique (le stress libère des acides gras et des glucides que le sport permet de brûler)
  • au niveau du système hormonal (il aide à rétablir l’équilibre hormonal perdu à cause du stress)
  • au niveau de l’état psychologique (il améliore l’humeur et le bien-être général)

Que faire ? Courir, pédaler, patiner, nager, boxer, lutter… qu’importe l’activité, l’essentiel est de bouger ! Mais certaines règles doivent être respectées :

  • 1ère règle : l’activité doit vous motiver, vous inspirer. En effet, la clé pour que votre pratique dure réside dans la régularité.
  • 2e règle : la non-douleur. Aucune activité sportive ne doit provoquer de douleurs autres que des courbatures ou de la fatigue musculaire.
  • 3e règle : la progressivité. La plus grosse erreur de tout sportif c’est de vouloir en faire trop d’un coup car il se sent en forme. L’autre erreur consiste à penser, quand on se sent trop fatigué, qu’un peu d’exercice ne servira à rien. Dans ce cas, au lieu de chercher à courir par exemple pendant vingt minutes sans s’arrêter, il est plus facile de trottiner rapidement pendant dix à vingt secondes puis de marcher une minute et ainsi de suite. C’est spontanément ce que nous faisons tous lorsqu’on doit arriver à l’heure ou attraper un train.

Pour en savoir plus, lire 6 ordonnances anti-stress.

À lire aussi, sur le même thème

Commentaire

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous.