Anticapitons

Cellulite adipeuse : votre plan d'attaque

Cellulite adipeuse : votre plan d'attaque

Vous avez déterminé que votre cellulite est adipeuse (si vous avez encore un doute sur la nature de votre cellulite, relisez notre article ou faites le test Liposcore). Que faire pour lutter contre ce type de cellulite? Voici votre arsenal anticellulite adipeuse donné par Didier Reiss dans L'entraînement au féminin de Thierry Bredel.

En pharmacie

Les aide-minceur adaptés à la cellulite adipeuse sont ceux qui agissent directement sur le tissu graisseux.

  • Les destockeurs de graisse : ils sont capables de se fixer sur des récepteurs cellulaires spécifiques et ainsi de donner l’ordre à la cellule de relarguer dans le sang les molécules de graisse stockée en son sein. Ainsi, ils miment l’effet des hormones «lipolytiques» (capables de détruire les graisses) comme les catécholamines qui sont libérées quand on fait du sport. Attention: une fois déstockées, les graisses doivent être brûlées en pratiquant une activité physique. Leurs substances actives : caféine, guarana, géranium, canghzu, fucus, coléus, CLA (acide linoléique conjugué).
  • Les antisucres et anti-graisses : ils empêchent l’absorption des lipides et des glucides de l’alimentation, et ralentissent ainsi la fabrication de graisse par les cellules de l’organisme. Les substances actives : rutine, phloridzine, liane du Pérou.

Les techniques physiques ou mécaniques

  • Le palper-rouler : technique de massage manuel qui vise à dissocier la couche la plus profonde de la peau constituée de cellules de graisse et les fascias qui sont autour.
  • Le Cellu-M6 : machine qui effectue un massage de type palper-rouler en surface afin d'écraser les capitons de graisse pour les rendre plus fluides.
  • Le Velasmooth : technique de palper-rouler destinée aux femmes qui ont la peau plus relâchée. Elle utilise la radiofréquence pour un effet thermique en profondeur et l’infrarouge pour un effet thermique en surface.
  • L'UltraShape : machine qui utilise des ultrasons pour faire éclater les cellules graisseuses. La graisse libérée doit être éliminée par l’activité physique. Pas de douleur ni de risque mais pas d’effet sur l’aspect peau d’orange.
  • L'hydrothérapie.

Les traitements médicaux

  • La lipolyse par injection : injection d’un produit qui force les adipocytes à relâcher leurs stocks de graisse. La littérature scientifique démontre des aspects positifs selon les produits mais aussi des effets secondaires possibles. Plusieurs types de lipolyse existent, bien se renseigner et vérifier qu’il existe une autorisation de mise sur le marché (AMM).
  • Les ultrasons : ultrasons focalisés, précis et permettant l’augmentation de la température et la lipolyse. Pas assez de preuves scientifiques pour appuyer avec certitude l'action positive de ce traitement.
  • Le laser : fibre laser projetée directement dans les tissus pour provoquer la lipolyse. Plusieurs études scientifiques concluantes ont été publiées.
  • La lipoaspiration : traitement chirurgical.

L'approche nutritionnelle

L'activité physique

  • Faire 2h30 d’exercice physique par semaine.
  • Les exercices doivent mélanger musculation, exercices de force (sans prise de masse musculaire) et endurance. Le travail intermittent donne d’excellents résultats.

Retrouvez des programmes d'entraînements adaptés et encore plus de conseils dans l'Entraînement au féminin et dans Mon plan forme et minceur.

 

Commentaire

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous.

Agenda
20
Mai
Un nouveau livre !
50 nuances de gras