Définition

Les graisses trans, qu'est-ce que c'est ?

Les graisses trans, qu'est-ce que c'est ?

Corps gras dont la conformation chimique est un peu particulière, soit parce qu’ils ont été produits par les ruminants (on en trouve dans les laitages), soit parce qu’ils ont été fabriqués industriellement, en ajoutant de l’hydrogène, les graisses trans n'ont pas bonne presse. Découvrez pourquoi.

D'où viennent les graisses trans ?

Les acides gras trans ont deux origines :

  • les acides gras trans d’origine naturelle sont produits par les ruminants à partir des acides gras insaturés. On les retrouve naturellement dans les produits laitiers. Ils représentent 60 % des acides gras trans consommés par les adultes en France ;
  • les acides gras trans naturels d’origine industrielle sont produits par l’industrie agroalimentaire. Le principal procédé à l’origine des acides gras trans est l’hydrogénation partielle des huiles. Cette technologie permet aux industriels de solidifier les huiles végétales pour pouvoir plus facilement les utiliser dans la recette des biscuits, cookies, viennoiseries et autres produits. D’autres procédés industriels, comme la désodorisation des huiles ou leur cuisson à haute température, sont générateurs d’acides gras trans. En France, les graisses trans d’origine industrielle représentent environ 40 % de la consommation en graisses trans d’un adulte.

Quels sont leurs effets ?

Les graisses trans sont accusées de favoriser l’obésité, les maladies cardiovasculaires, le diabète, l’inflammation chronique… Il semble que ce soit surtout le cas des graisses trans d’origine industrielle, les chercheurs restant encore partagés sur les effets des graisses trans présentes dans les laitages.

Que faire pour les éviter ?

En moyenne, un Français consomme 3,36 g d’acides gras trans par jour et une femme 2,76 g, mais certains enfants de 12 à 14 ans, notamment les garçons, peuvent en consommer jusqu’à 10 g quotidiennement.
Pour éviter leurs effets nocifs, il faudrait  diminuer fortement la consommation de viennoiseries, cookies et autres biscuits fabriqués avec des « huiles végétales hydrogénées ». Il faut se contenter de relever cette mention assez vague sur les étiquettes, la réglementation française n’obligeant pas les fabricants à afficher le niveau des graisses trans de leurs aliments.
Parallèlement, veillez à n’acheter que des huiles végétales obtenues par première pression à froid et à limiter la fréquentation des fast-foods (donc, la consommation de nuggets, frites, hamburgers…).

Commentaire

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous.

Agenda
06
Oct
Un nouveau livre !
Les leçons d'une vie
13
Oct
Un nouveau livre !
Les 3 émotions qui guérissent
20
Oct
Un nouveau livre !
Mon journal keto
20
Oct
Un nouveau livre !
Le régime keto de A à Z
10
Nov
Un nouveau livre !
Le guide pratique du fumoir