Automassages

Migraines, douleurs à la mâchoire et à l’oreille : la solution trigger points

Migraines, douleurs à la mâchoire et à l’oreille : la solution trigger points

Dans Soulagez vos douleurs par les trigger points, des massothérapeutes américains expliquent comment 75 % de nos douleurs peuvent disparaître en massant de petits nœuds qui se forment dans les muscles, les trigger points. Dans cet extrait, l’exemple édifiant de Kate qui souffrait de la mâchoire, de l’oreille et de la tête depuis 40 ans.

Kate, 51 ans, souffre d’un syndrome algo-dysfonctionnel des deux articulations temporo-maxillaires depuis l’âge de 9 ans lorsqu’elle s’est fait retirer plusieurs dents afin de compenser l’étroitesse de sa mâchoire. Elle a également de fréquents maux de tête et des douleurs à l’intérieur de l’oreille gauche. Un jour, alors qu’elle lit un article sur la douleur myofasciale suggérant que les muscles du cou sont la cause de nombreux symptômes mystérieux, elle se met à palper les muscles de son cou. À son grand étonnement, elle découvre la présence d’un nœud important sur le côté gauche. Pendant qu’elle masse le muscle, elle sent un soulagement si soudain et intense dans sa mâchoire gauche que cela l’effraie. Elle a l’impression que ce côté de son cou enfle comme un ballon. Elle court à la salle de bain pour se regarder dans le miroir. Tout est normal. Il n’y a ni gonflement ni rien d’anormal. Puis elle remarque que la douleur dans son oreille et ses mâchoires a disparu et qu’elle bouge différemment la mâchoire, comme si celle-ci avait changé de position. Son dentiste, après avoir examiné ce changement, lui dit que son syndrome algo-dysfonctionnel des articulations temporo-maxillaires a disparu d’une manière ou d’une autre et qu’elle peut désormais mordre et mastiquer normalement.

Pourquoi Kate avait mal

Les importants trigger points chroniques dans les muscles sterno-cléido-mastoïdiens de Kate étaient directement à blâmer pour ses céphalées et sa douleur à l’oreille. Ils avaient en outre provoqué l’apparition de trigger points secondaires dans les muscles de la mâchoire responsables de sa douleur maxillaire et du mauvais alignement de ses articulations temporo-maxillaires. Elle a appris que quelques minutes de massage de ses muscles sterno-cléido-mastoïdiens suffisent à la débarrasser de ses symptômes lorsqu’elle les sent revenir.
Sterno-cléido-mastoïdien vient du nom anatomique des trois os sur lesquels se fixe ce muscle (voir schéma ci-dessous) : sterno en référence au sternum, cléido à la clavicule et mastoïdien à l’apophyse mastoïde, cette saillie osseuse située derrière l’oreille. Ne soyez pas intimidé par ce mot si long. Il possède un rythme communicatif que vous apprendrez à aimer. Et vous avez tout intérêt à être en bons termes avec ces sterno-cléido-mastoïdiens capables de causer des torts qu’on ne soupçonne même pas.

 

Rester en bons termes avec les muscles sterno-cléido-mastoïdiens

La principale fonction des sterno-cléido-mastoïdiens est de permettre de tourner la tête de chaque côté et vers le bas. En se contractant, le sterno-cléido-mastoïdien gauche oriente la tête vers la droite en amenant son point d’attache sur le côté gauche du crâne vers l’avant. Ces muscles contribuent également à conserver une position stable de la tête durant un mouvement du corps. Des trigger points peuvent par conséquent résulter de postures qui maintiennent les sterno-cléido-mastoïdiens contractés pour empêcher la tête de changer de position — par exemple lorsqu’on regarde l’écran d’un ordinateur ou lorsqu’on conduit. Tenir la tête vers l’arrière lorsqu’on travaille à un ouvrage situé en hauteur et au-dessus de soi est particulièrement néfaste. De même, conserver la tête sur un côté, pour une raison ou une autre, ne peut qu’entraîner des problèmes. Des trigger points dans la moitié inférieure du corps, un déséquilibre musculaire et un dysfonctionnement postural aboutissent souvent à une mauvaise position du corps que les muscles du cou s’épuisent à compenser en permanence. Parfois, il faut traiter la partie inférieure du corps pour qu’ensuite les muscles du cou et du haut du dos réagissent bien au traitement. Si vous n’obtenez que de piètres résultats en massant le haut du dos et le cou, c’est qu’il faut probablement se pencher sur la totalité du corps. Un thérapeute compétent pourra vous y aider.

  • Afin d’éviter aux sterno-cléido-mastoïdiens des tensions inutiles, ne restez pas assis trop longtemps avec la tête tournée sur un côté, ne lisez pas au lit et ne dormez pas sur le ventre.
  • Quand vous êtes assis sur une chaise ou un divan, ne soyez pas avachi.
  • Ne tenez pas le téléphone contre l’oreille avec votre épaule. Apprenez à respirer avec le diaphragme et non la poitrine.
  • Lors d’une respiration normale, le ventre doit se soulever, tandis que le haut de la poitrine bouge le moins possible.

Conseils de traitement

  • Identifiez avec douceur le sterno-cléido-mastoïdien en évitant le pouls dans le cou.
  • Saisissez-le avec le pouce et les doigts en forme de « C » plutôt que de « V ». N’utilisez que le bout des doigts.
  • Malaxez-le avec de brefs mouvements de va-et-vient de haut en bas. Allégez la pression si vous dérapez et heurtez le muscle.
  • En gardant la tête vers l’avant, penchez-la légèrement vers le bas, du même côté et massez le sterno-cléido-mastoïdien.

Trouver les points et les masser : les conseils d'un kiné

 

Commentaire

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous.

Agenda
06
Oct
Un nouveau livre !
Les leçons d'une vie
13
Oct
Un nouveau livre !
Les 3 émotions qui guérissent
20
Oct
Un nouveau livre !
Mon journal keto
20
Oct
Un nouveau livre !
Le régime keto de A à Z
10
Nov
Un nouveau livre !
Le guide pratique du fumoir