Sans gluten, sans lait

Régime Seignalet : les maladies qu'il réduit au silence

Régime Seignalet : les maladies qu'il réduit au silence

Peut-on réellement améliorer 100 maladies chroniques par la seule alimentation ? Pour Jean-Marie Magnien, biologiste et auteur de Réduire au silence 100 maladies avec le régime Seignalet, la réponse est oui. De quelles maladies s'agit-il ? Tour d'horizon.

Voici les pathologies qui peuvent être améliorées voire réduites au silence par le régime Seignalet. Ces maladies se divisent en trois catégories.

Les maladies auto-immunes

De grosses molécules d’origine alimentaire ou bactérienne pénètrent indûment dans l’organisme via l’intestin grêle et déclenchent la fabrication d’anticorps et des réactions immunitaires en cascade. Certains de ces anticorps se retournent contre l’organisme. Ce boomerang immunitaire donne une maladie auto-immune. Voici les maladies auto-immunes améliorées totalement ou partiellement par le régime Seignalet:

  • Arthrite chronique juvénile (ACJ)
  • Addison auto-immune
  • Basedow (Maladie)
  • Cholangite sclérosante primitive
  • Churg et Strauss (Maladie)
  • Cirrhose biliaire primitive
  • Cœliaque (Maladie)
  • Dermatite herpétiforme
  • Dermatomyosite
  • Fasciite de Shulman
  • Gougerot-Sjörgen (Maladie de)
  • Granulomatose de Wegener
  • Guillain-Barré (Syndrome)
  • Hépatite chronique auto-immune
  • Cholangite sclérosante primitive
  • Horton (Maladie de)
  • Lapeyronie (Maladie de)
  • Lupus cutané
  • Lupus érythémateux disséminé
  • Myasthénie auto-immune
  • Narcolepsie (hypersomnie)
  • Néphropathie à IgA
  • Neuropathie périphérique idiopathique
  • Pemphigoïde bulleuse
  • Périartérite noueuse
  • Polyarthrite rhumatoïde
  • Polychondrite atrophiante
  • Polymyosite
  • Pseudo polyarthrite rhizomélique
  • Rhumatisme palindromique
  • Rhumatisme psoriasique
  • Sclérodermie
  • Sclérose en plaques
  • Spondylarthrite ankylosante
  • Still (Maladie de)
  • Thyroïdite d’Hashimoto
  • Uvéite antérieure de l’œil

Retrouvez dans Réduire au silence 100 maladies avec le régime Seignalet, cette liste avec en plus les maladies auto-immunes pour lesquelles le régime ne fonctionne pas.

Les maladies d’encrassage

Des molécules d’origine alimentaire ou bactérienne de plus petite taille pénètrent indûment dans l’organisme via l’intestin grêle. Trop petites pour déclencher la fabrication d’anticorps, elles s’infiltrent dans les tissus et perturbent la communication entre les cellules, c’est pourquoi on les qualifie de polluants cellulaires. Pendant cette période de pollution, elles vont donner les maladies d’encrassage. Voici les maladies d'encrassage améliorées totalement ou partiellement par le régime Seignalet :

  • Activation des macrophages
  • Alzheimer (prévention)
  • Angor
  • Aplasie médullaire
  • Artérite des membres inférieurs
  • Artériosclérose (prévention)
  • Arthrose
  • Autisme à gluten ou à caséine (prévention)
  • Cancer
  • Caries dentaires
  • Cataracte
  • Céphalée de tension
  • Chondrocalcinose articulaire
  • Dépression nerveuse endogène
  • Diabète de type 2
  • Dyspepsie
  • Dystonie
  • Fibromyalgie
  • Fibrose pulmonaire idiopathique
  • Glaucome
  • Goutte
  • Hypercholestérolémie
  • Hypoglycémie inexpliquée
  • Infarctus du myocarde (prévention)
  • Infection à répétition
  • Lithiase vésiculaire (prévention)
  • MSA, proche du Parkinson
  • Migraines
  • Nodule thyroïdien
  • Obésité
  • Ostéoporose (stabilisation 70 % des cas)
  • Pancréatite aiguë
  • Parkinson (Maladie de)
  • Polyartralgie d’origine inconnue
  • Psychose maniaco-dépressive
  • Schizophrénie
  • Spasmophilie
  • Sportifs (problème d’encrassage)
  • Stéatose hépatique non alcoolique
  • Surpoids
  • Tendinites d’encrassage
  • Vieillissement prématuré

Retrouvez dans Réduire au silence 100 maladies avec le régime Seignalet, cette liste avec en plus les maladies d’encrassage pour lesquelles le régime ne fonctionne pas.

Les maladies d’élimination

Les polluants cellulaires vont être pris en charge par des globules blancs « nettoyeurs». Ces globules blancs vont livrer un combat impitoyable au cours duquel certains vont mourir. Ces cellules mortes seront évacuées vers les émonctoires comme la peau, l’estomac, le côlon, les voies aériennes supérieures (nez, sinus, poumons). Cette évacuation donne lieu aux maladies d’élimination. Voici les maladies d'élimination améliorées totalement ou partiellement par le régime Seignalet :

  • Acné
  • Aphtose
  • Asthme
  • Bronchite chronique
  • Cals cors plantaires
  • Cals Durillons plantaires
  • Cals œils-de-perdrix
  • Colite
  • Colite collagène
  • Colite lymphocytaire
  • Conjonctivite allergique
  • Crohn (Maladie de)
  • Dilatation des bronches
  • Eczéma
  • Gastrite
  • Infections ORL récidivantes
  • Histiocytose Langerhansienne
  • Mastocytose cutanée
  • Œdème de Quincke
  • Polypes nasosinusiens
  • Prurit
  • Psoriasis
  • Rectocolite ulcéro-hémorragique
  • Reflux gastro œsophagien
  • Rhinite chronique
  • Rhume des foins
  • Sinusite chronique
  • Urticaire
  • Vascularite urticarienne

Retrouvez dans Réduire au silence 100 maladies avec le régime Seignalet, cette liste avec en plus les maladies d’élimination pour lesquelles le régime ne fonctionne pas.

Commentaires

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous.

Par Ozsalome | le vendredi 03 avril 2015
Régime seignalet les maladies qu'il réduit au silence

Pourquoi ne parlez-vous pas de l 'endométriose ? car le régime sans gluten peut favoriser aussi les douleurs dues à l 'endométriose

Par ptitnat | le lundi 31 août 2015
pseudo polyarthrite

ma mers est atteinte de cette maladie depuis 2 ans et souffre ,j'aimerai savoir si avec ce régime elle peut s'en sortir.j'aimerai savoir comment contacter le dr Magnien.
merci pour votre réponse

Par Minabel | le dimanche 29 janvier 2017
Es ke ca arrange le problem

Es ke ca arrange le problem des yeux ds basedow comme le gonflement des paupiers ainsi ke l'exophtalmie

Par silvy | le jeudi 18 février 2021
Sucre

Mais le sucre n'est il pas le pire des ennemis? Alors, sans lait, sans gluten et sans sucre. très très dur à suivre sur du long terme. A moins que de se couper de toute relation extérieure, de toute convivialité. Néanmoins, j'ai suivi ce régime quelque temps et c'est vrai qu'on se sent mieux. Mais c'était pour les migraines et ça n'a pas eu d'effet probant. j'ai enchainé sur le régime cétogène avec lequel j'avais une énergie que je ne me connaissais pas. Mais ceux sont des régimes qui à moins d'être très déterminé et avec lesquels il faut avoir du temps à passer en cuisine, ne peuvent durer longtemps. Enfin, il faut choisir et si on en a ras le bol de la maladie et si on est déterminé on peut tenir bon. Mais il ne s'agit pas de régime miraculeux et il ne faut pas espérer voir disparaitre la pathologie. Juste une amélioration. C'est déjà ça.