Est-ce que je manque de vitamine D?

Est-ce que je manque de vitamine D?

La vitamine D, notamment sous forme de calcitriol, est aussi indispensable au bon fonctionnement du corps humain qu'une hormone. Mais 8 personnes sur 10 manqueraient de vitamine D, notamment l'hiver. Comment connaître son statut en vitamine D ? Le Dr Brigitte Houssin, auteure de Vitamine D, mode d'emploi, vous dit tout.

Pour connaître son taux de vitamine D , il suffit de faire une prise de sang dans un laboratoire d’analyses biologiques. Deux formes de vitamine D peuvent être mesurées par les laboratoires, mais seule l’une d’elles est dosée en routine : la « 25 OH vitamine D » ou calcifédiol. Ce dosage est remboursé par la Sécurité Sociale s’il est prescrit par un médecin.
Grâce aux articles scientifiques, à la formation continue des médecins, la vitamine D est de mieux en mieux connue en France et les médecins demandent ce dosage plus fréquemment. Les laboratoires d’analyses médicales se sont adaptés et sont de plus en plus nombreux à réaliser sur place cette analyse, permettant aux patients d’avoir un résultat dans la journée.
Le dosage de « 25 OH vitamine D » est celui qui reflète le stock et la disponibilité en vitamine D de l’organisme. Les experts de la vitamine D l’ont choisi comme référence de notre statut en vitamine D.

Comment lire sa feuille de résultats ?

Le dosage de la « 25 OH vitamine D » est assez complexe. Plusieurs méthodes peuvent être utilisées, avec des résultats un peu différents en fonction de la technique utilisée. Par exemple, on sait que pour être sûr d’avoir un taux de 32 ng/ml, il est préférable d’avoir un résultat de 40 ng/ml.
Le taux sanguin de vitamine D est le plus souvent donné en nanogrammes par millilitre (ng/ml) ou en nanomoles par litre (nmol/l). Pour convertir les nanomoles en nanogrammes, il suffit de les diviser par 2,5. Ainsi, 75 nmol/l correspondent à 30 ng/ml.
Voici les normes officielles pour interpréter les résultats :

  • Carence : 25 (OH) D inférieure à 25 nmol/l (10 ng/ml)
  • Déficit : 25 (OH) D entre 25 et 75 nmol/l (10-30 ng/ml)
  • Concentrations normales : 25 (OH) D entre 75 et 250 nmol/l (30-100 ng/ml)

Mais ces limites sont assez théoriques.

Quel est le taux favorable ?

Depuis 2007, les experts de la vitamine D démontrent qu’un taux minimum de vitamine D de 30 ng/ml est indispensable à la santé de l’os. Sous leur impulsion, la norme inférieure du taux de vitamine D a été remontée à 30 ng/ml. Cependant la grande majorité des spécialistes anglo-saxons de la vitamine D estiment que son taux sanguin doit être supérieur à 30 ng/ml pour prévenir le cancer et les maladies immunitaires.
Certains préconisent ainsi un taux optimal de 40 à 45 ng/ml. D’autres vont nettement au-delà : 40 à 60 ng/ml, voire plus. La limite supérieure a été fixée à 100 ng/ml. Alors quel est le taux souhaitable ? Le taux sanguin de vitamine D d’une personne en bonne santé vivant largement en extérieur est de l’ordre de 40 ng/ml sans dépasser 45 ng/ml. Atteindre des valeurs supérieures à 45 ng/ml n'est possible que si l’on se supplémente.

Le taux souhaitable de vitamine D est donc de 40 à 45 ng/ml (100 à 112,5 nmol/l).

Pour les experts de la vitamine D :

  • son taux ne doit jamais être inférieur à 30 ng/ ml,
  • un taux supérieur à 100 ng/ ml est toxique,
  • le taux souhaitable se situe entre 40 et 45 ng/ml.
Commentaire

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous.

Par Lajoule | le lundi 14 avril 2014
Vitamine D hydroxylée et Calcium

Bonjour,
J'ai lu un de vos articles, très intéressant, concernant la vitamine D.
J'aimerais savoir, si possible ce que vous en pensez par rapport à mon cas...
Suite à une thyroïdectomie totale en 2011, mes parathyroïdes n’ont jamais redémarré…
Prescription : un alpha – 2 microgrammes/jours (Vitamine D3 hydroxylée) + Cacit 1000 – 2 g / jour (Carbonate de Calcium).
Malgré ce traitement je suis en hypocalcémie et j’ai des crampes sans arrêt, surtout en milieu de nuit. De plus, cela s’accompagne d’une hypercalciurie (excès de calcium dans les urines).
Je suis donc conscient qu’il s’agit d’un problème d’assimilation du calcium et votre article pourrait certainement m’apporter un début de solution.
Je consomme également des eaux fortement minéralisées, beaucoup de fruits et légumes (j’ai supprimé la viande à 90 % de mon alimentation), du lait, du fromage…
Mon médecin et mon endocrinologue sont dépassés.
La solution à mes problèmes ne serait-elle pas tout simplement d’augmenter la D3 hydroxylée pour mieux fixer le calcium ?
Pour terminer, mon médecin me dit que, compte tenu de l’absence de parathyroïdes, je ne peux plus assimiler la Vitamine D du soleil. Pouvez-vous me le confirmer ?
Merci d’avance de vos éclaircissements,