Jeûne intermittent

Le Fasting : une méthode simple pour mincir durablement

Le Fasting : une méthode simple pour mincir durablement

JB Rives a mis au point le Fasting pour perdre du poids de manière efficace et durable. Il nous détaille sa méthode et ses avantages dans cet entretien.

Votre livre s’appelle le Fasting, et parle de jeûne intermittent. Y a-t-il une différence entre le jeûne intermittent et le Fasting ?

Le jeûne intermittent regroupe différentes méthodes qui ont un principe commun : il s'agit d'alterner période d'alimentation et période de jeûne. Le Fasting est une forme de jeûne intermittent. Il consiste à faire un jeûne quotidien de 16 heures au minimum, de préférence tous les jours. Je propose d’arrêter la prise alimentaire le soir après le dîner... jusqu'au déjeuner. Je prends alors mon premier repas de la journée en début d'après-midi (ce qui revient à sauter le petit déjeuner).
 

Les 8 heures restantes, on peut manger ce que l’on veut ? Y compris des sucreries ?

Sauter le petit déjeuner permet de perdre du poids, même sans changer son alimentation aux autres repas. Je conseille toutefois de faire attention au sucre et aux féculents car en consommant moins de glucides, le jeûne est alors plus beaucoup plus facile à suivre. Avec le Fasting, on cherche à réduire la sécrétion d’insuline pour permettre la perte de poids. Manger trop sucré augmente sa production et donc peut annuler les effets du jeûne. Je fais donc en sorte d'avoir une alimentation équilibrée.  
 

Comment avez-vous découvert le jeûne ?

À un moment de ma vie, je faisais jusqu’à 6 repas par jour et je n’arrivais pas à perdre du poids. J’avais faim tout le temps et je grignotais toute la journée. J’ai donc décidé de faire des repas plus importants, mais moins souvent. Ça me nourrissait mieux ! Comme j’avais naturellement tendance à sauter le petit déjeuner, j'ai fini par supprimer définitivement ce repas. Et en faisant des recherches, je me suis rendu compte que ce type de jeûne quotidien était en réalité très fréquemment pratiqué aux Etats-Unis, où j’habite aujourd'hui. Notamment par les pratiquants des sports de force, qui suivaient un entraînement et des règles alimentaires très stricts. Je voulais une méthode simple et facile à appliquer. Avec le Fasting, j’ai mis au point une méthode simple, applicable à tous, avec ou sans sport, et sans que l'on ait besoin de compter les calories.
 

Combien avez-vous perdu de poids grâce au Fasting ?

J'ai perdu 20 kg mais le plus important pour moi, c'est que j'ai réussi à perdre le gras que j'avais sur le ventre. C'est ce qui était le plus difficile, malgré mes efforts. J'avais effectué diverses tentatives mais seul le Fasting m'a permis d'affiner mon ventre une bonne fois pour toute.
 

Vous expliquez dans votre livre les mécanismes métaboliques qui aboutissent au surpoids. Est-ce important d’avoir ces connaissances pour suivre votre méthode ?

C'est très frustrant de suivre une méthode sans comprendre ce qui se passe dans son corps. C'est à mon avis le défaut de beaucoup de régimes classiques. On suit des plans sans forcément comprendre ce qu’on fait. Dès qu'on est face à une situation imprévue (sans menu tout fait ou chez des amis…), on est perdu. Avec le Fasting, je voulais réveiller mes lecteurs, qu’ils comprennent que l’on n’a pas besoin de manger tout le temps, que le vrai problème ce n’est pas le gras, que la solution ce n’est pas forcément de faire plus de sport. Comprendre ce qui nous fait grossir et comment utiliser nos réserves de graisse, c'est toujours utile. Les milliers de personnes qui suivent la méthode me confirment que ça les aide beaucoup.
 

Si on saute le petit déjeuner tous les jours, n’y a-t-il pas de risque pour que le corps s’habitue et que les effets bénéfiques disparaissent ?

Comme pour tout régime, s’il on suit une restriction calorique importante sur une longue durée, le métabolisme finit par diminuer, et comme on mange de moins en moins, on peut voir surgir des déficits nutritionnels. C’est pour cela que je recommande toujours de faire de bons repas (en début d'après-midi et le soir) pour éviter la restriction calorique. Un bon indicateur est la vitesse de perte de poids : dans la plupart des cas, si on perd aux alentours d’un kilo par semaine, le métabolisme se maintient. Je suis le Fasting depuis 5 ans sans discontinuer, et les bénéfices sont toujours là. On rééquilibre ses hormones avec le jeûne (l'insuline notamment), ce qui a un impact positif qui se ressent plusieurs semaines après, même si l'on arrête de jeûner. C'est très puissant.
 

Il faut vraiment pratiquer le Fasting tous les jours pour que ça marche ?

Je considère le Fasting comme un mode de vie, que j'aime suivre tous les jours depuis 2011. Notre corps obéit à un cycle circadien (les niveaux d'hormones suivent des fluctuations qui se répètent jour après jour), et c'est donc un vrai plaisir que l'on ressent une fois que l'habitude est prise. Ceci étant dit, toute pratique du jeûne quelle qu'elle soit apporte des bénéfices, même si on décide de ne jeûner que quelques jours dans la semaine. On perdra quand même du poids, probablement un peu plus lentement. Une chose et sûre, plus on jeûne fréquemment et plus on perd du poids. Je pense, et l'expétience me l'a montré, qu'on peut très bien se faire plaisir de temps en temps ou raccourcir son jeûne sans reprendre de poids, lors d'un petit déjeuner de famille ou brunch entre amis. Le Fasting permet cela.  L’idée est d’arriver à trouver son équilibre et de savoir se faire plaisir de temps en temps.
 

N’est-il pas difficile de couvrir tous nos besoins en vitamines et minéraux avec un repas en moins ? Prenez-vous des compléments alimentaires ?

Le petit déjeuner, le repas que je préconise de sauter, n’est traditionnellement pas le repas où l’on consomme le plus de vitamines et minéraux. D'une façon générale, je recommande aux lecteurs qui suivent ma méthode de manger des légumes tous les jours sans exception, au moins à un repas et de faire de vrais repas, équilibrés. Il ne s’agit surtout pas de se restreindre sur les quantités au cours des deux repas qui restent. J'essaye toujours d'obtenir mes nutriments dans mon alimentation. Du coup, je ne prends presque pas de compléments alimentaires, sauf parfois de la vitamine D en hiver.
 

Cela vous arrive-t-il d’avoir un coup de barre après le repas de midi ?

Non, plus maintenant mais je me souviens encore très bien de ceux que j'avais dans ma vie d'avant ! Si vous êtes sujet à un endormissement après le repas, c’est sûrement que vous avez mangé trop de glucides. Je recommande d’ailleurs de limiter les glucides à midi, et de réserver ces derniers au soir, pour favoriser l’endormissement justement. Un repas de midi avec des légumes et une source de protéines est idéal pour casser le jeûne.
 

Dans votre livre, vous proposez deux manières de faire : sauter le petit déjeuner tous les jours ou jeûner 24 heures deux à trois fois par semaine. Pouvez-vous nous parler du jeûne de 24 heures ?

C'est une bonne alternative pour ceux qui ne peuvent pas jeûner tous les jours. Au lieu de jeîner quotidiennement, on va choisir des jours à l'avance et jeûner un peu plus longtemps ces jours-là, 24 heures au maximum. Personnellement, il m'arrive assez souvent de prolonger mon jeûne à 24 heures, tout simplement parce que je n'ai pas faim. Le Fasting est un système souple. Il fonctionne dans beaucoup de configurations. Le plus important est de trouver les horaires qui collent le mieux à son mode de vie. Si j’ai choisi la méthode « saut du petit déjeuner » tous les jours, c’est parce qu’elle convenait le mieux à ma façon de travailler (surtout le matin) et qu'elle est la plus cohérente avec la manière dont notre métabolisme fonctionne. D'autres préfèrent choisir des jours de jeûne à l'avance. Encore une fois, l'important c'est de passer du temps en état de jeûne et utiliser ainsi naturellement nos réserves de graisse.
 

3 conseils pour les personnes qui débutent le Fasting ?

- Regrouper ses repas et manger à sa faim, en cas de petite faim, grignoter salé plutôt que sucré.
- Eviter les boissons caloriques pendant le jeûne et en dehors : le sucre qu'elles contiennent casse le jeûne immédiatement. En période de nutrition, le corps n'enregistre pas les calories sous forme liquide (on est pas rassasié), je les évite donc aussi.
- Ne pas trop regarder l’heure, s’occuper l'esprit sans avoir le regard sur la montre. Un bon Fasting est un Fasting auquel on ne pense pas !
 
  • Pour en savoir plus, lire : Le Fasting de JB Rives
 
Commentaires

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous.

Par mshebaya | le lundi 20 février 2017
Peut-on boire du café sans sucre et sans lait pendant le jêune?

Peut-on boire du café sans sucre et sans lait pendant le jêune?

Par Priscille - Thierry Souccar Editions | le mardi 21 février 2017
Oui

Il me semble que JB Rives l'écrit de manière très explicite : on peut prendre n'importe quelle boisson non sucrée pendant le jeûne (sans édulcorants non plus). Je crois même qu'un nuage de lait dans son café peut être acceptable, du moins au début.
Cordialement,
Priscille Tremblais

Par Marie44 | le dimanche 12 mars 2017
En effet......Etant adepte du

En effet......Etant adepte du Jeûne intermittent depuis peu, je mets un nuage de lait dans mon café du matin. J'espère pouvoir m'en passer bientôt (du lait)

Par giuseppina | le lundi 27 mars 2017
MIAM O FRUIT de France Quillain

J'ai commencé le Fasting depuis hier, j'aimerai savoir si le miam o fruit au petit déjeuner est contre indiqué. D'avance merci.

Par Priscille - Thierry Souccar Editions | le jeudi 30 mars 2017
Contre-indiqué

oui, le miam o fruit est contre-indiqué en cas de Fasting. Sauf si vous décidez de sauter le repas du soir, auquel cas vous pouvez prendre votre petit déjeuner habituel. L'idée est de ne pas manger pendant 16h, rien du tout et surtout pas des fruits qui sont riches en sucre. Mais les 16 h sont placées comme vous le préférez dans votre journée de 24h.

Par marcus | le lundi 10 avril 2017
Disponibilité de l'ouvrage en format numérique

Bonjour,
Ce livre sera-t-il disponible et format numérique (epub ou autre) ? et siu oui quand et à quel prix ?
Merci d'avance pour votre réponse.
Marcus

Par Priscille - Thierry Souccar Editions | le lundi 24 avril 2017
Epub

Ca y est le livre est disponible en epub comme vous pouvez le constater vous-même !
Cordialement

Par ALICE LASSALLE | le mardi 02 mai 2017
Bjr. mon petit déjeuner était

Bjr. mon petit déjeuner était composé de flocons et lait d'avoine avec purée de tahin fruits oléagineux et fruits frais . J'adorais ce repas matinal . Puis je le mettre en guise de repas du soir ? Je pèse 59 kg pour 1.70 m . Je n'ai pas je pense de poids à perdre . Par contre j' ai un gros ventre . Je précise que j' ai 61 ans . Merci de votre réponse à ma question un peu longue

Par Mariette | le mardi 09 mai 2017
Café

Bonjour,
Je suis une grande buveuse de café et mon nutritionniste m'a demandé de réduire ma consommation car boire du café engendre une production d'insuline dans l'organisme et donc j'avais souvent envie de grignoter. Que croire?
Puis je consommer mon café et uniquement mon café avant de déjeuner (12H30)?

Par Priscille - Thierry Souccar Editions | le mercredi 10 mai 2017
Oui, vous pouvez a priori

Oui, vous pouvez a priori consommer un café sans sucre dans le cadre du Fasting.

Par Marylise Trives | le samedi 03 juin 2017
Petit déjeuner

Je tiens énormément à mon petit déjeuner, puis je jeuner de 17h à 9h00 sachant que je me passe plus facilement du diner ?
Merci

Par emmarali | le lundi 05 juin 2017
Sérieuse interrogation

Bonjour, je suis assez enthousiaste de cette méthode que j'ai déjà pu tester de ma propre initiative dans le passer et votre article me donne envie de recommencer a sauter un repas par jour chaque jour (après le ramadan bien-sur). D'ailleurs j'aurai aimé dans cet article trouver dans cet article votée avis sur le jeune pratiqué pendant le ramadan...
Par conte une chose minterperlle vous parler de jeune mais dites qu'on peut boire; boire et jeuner n'est ce pas contradictoire ou ai je mal compris ?
En combien de temps avez vous perdu les 10kg?
Merci d'avance de vos réponses m. Souccar.

Par Priscille - Thierry Souccar Editions | le mardi 06 juin 2017
Boire n'est pas interdit

Bonjour,

Jeûner c'est ne pas consommer de nourriture, mais boire des boissons sans calories (de l'eau ou des tisanes non sucrées) est possible et même souhaitable.
Cet article parle uniquement du jeûne intermittent, pas des jeûnes religieux.
Voici un article sur le ramadan :
http://www.thierrysouccar.com/blog/jeune-du-ramadan-mangez-sainement
Cordialement,

Par JacquesBoccara | le jeudi 24 août 2017
Information

Bonjour Monsieur.
Juste ce courriel pour rétablir une vérité.
Vous étiez peut-être très jeune à ce moment là, mais la méthode que vous nommez "fasting" existait déjà en France il y a fort longtemps. En effet, elle a été développée dans les années 1970 par Monsieur Jean-François Eucat (Professeur D'EPS à L'INSEP). Il l'avait alors appelée " l'alimentation régulée" et proposait même un seul repas toutes les 24 heures ! Associée à une méthode particulière de musculation dynamique, cette technique d'alimentation et d'entraînement révolutionnaire pour l'époque à permis à ce Professeur de former des générations de champions dont je suis ! Peut-être les américains ont-ils attendu le décès de Mr Eucat pour s'attribuer la paternité de ce travail sans lui en verser les droits d'auteurs qui lui étaient fort justement dûs !
Vous souhaitant beaucoup de succès avec la vente de l'ouvrage de Monsieur Rives,
Bien cordialement,
Jacques Boccara
Ancien Elève de l'INSEP
Ancien Sportif de Haut Niveau.

Par Fred-Mon régime méditerranéen.fr | le jeudi 31 août 2017
Régime méditerranéen et fasting

Bonjour,
Merci pour cet article, j'avais découvert JB Rives lors d'une recherche sur Internet et ce n'est que bien plus tard que j'ai voulu tester le jeûne intermittent.
Adepte du régime méditerranéen qui m'a permis de perdre naturellement 15 kg en 6 mois et qui m'a surtout apporté'un rééquilibrage alimentaire salvateur, je teste le fasting depuis prés de 2 mois.
Je n'avais pas vraiment de poids à perdre mais comme je n'ai pas souvent faim le matin, je voulais cesser de manger par habitude.
Désormais je m'accorde 1 petit-déjeuner sur 10 environ si j'ai vraiment faim. Résultat j'ai perdu 2 kg tant en continuant à me nourrir normalement, toujours selon les principes du régime méditerranéen bien sûr.
Le seul piège étant de ne pas compenser au goûter le petit-déjeuner très complet que j'avais l'habitude de prendre et que j'apprécie tant.
Il faut écouter son corps et savoir si on a vraiment besoin de manger ou si c'est juste une envie par gourmandise.
Pour résumer je pense que le fasting dans le cadre d'une diète méditerranéenne peut accélérer la perte de poids à condition que ça ne devienne pas une contrainte trop exigeante.
J'attends encore un peu pour écrire un article sous forme de bilan sur mon site, je pense que le régime méditerranéen peut s’accommoder de bien des manières y compris avec le fasting ou un régime sans gluten.
A bientôt
Fred