Le blog de Franck Gintrand

Conseil auprès des collectivités locales et délégué de l’Institut des Territoires, Franck Gintrand est l’auteur de nombreuses analyses sur le développement économique territorial, notamment pour Le Cercle Les Échos et Slate. Il a écrit aussi l'ouvrage Le jour où les zones commerciales auront dévoré nos villes

Par Franck Gintrand
Conviction 8

Les élus ne sont pas responsables du déclin de leur centre-ville (enfin pas toujours)

Les élus ne sont pas responsables du déclin de leur centre-ville (enfin pas toujours) (crédit L'Opinion)
(crédit L'Opinion)

Les élus sont loin d'être toujours convaincus par la nécessité d'une zone commerciale mais ont-ils le choix ?

Aujourd'hui, les politiques cosmétiques montrent leurs limites. A moins d'opter pour une résignation qui ne dit pas son nom ou se limiter à ralentir le déclin, il ne suffit plus d'organiser des animations pour espérer redynamiser un centre-ville. Chacun sait qu'une fois la fête terminée, la réalité n'aura en rien changé. Hélas, si la concurrence entre territoires constitue une source d’émulation sur le plan économique, elle se révèle désastreuse dans le domaine du commerce quand des petites communes, au motif qu’elles y ont intérêt, défendent des projets de zones commerciales nocives à l’échelon des villes voisines de leur agglomération. A l’échelon local, la question est donc souvent beaucoup plus compliquée qu’on l’imagine

 

Commentaire

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous.

à propos de l'auteur

Consultant en stratégie, Franck Gintrand est délégué général de l’Institut des TerritoiresSes analyses sont régulièrement publiées sur  Slate.fr et Les Echos, notamment sur la distribution et les problématiques urbaines. Son dernier livre : Le jour où les zones commerciales auront dévoré nos villes.

Lire aussi