Conseils de coach

Quels sont les meilleurs endroits pour courir ?

Quels sont les meilleurs endroits pour courir ?

Course et marche à pied peuvent être pratiquées partout, à tout moment et sans dépenser d'argent. Patrick Seners vous dit où les pratiquer pour profiter au mieux de leurs bénéfices.

Sur du plat ou en pente ?

Les terrains plats doivent être privilégiés au début car plus faciles. Les montées augmentent l’intensité de l’effort ; elles ne sont à exploiter qu’après un certain temps de pratique et quand votre forme a atteint un niveau adéquat. Les descentes sont favorables à la récupération car elles nécessitent moins d’efforts énergétiques mais sont parfois traumatisantes pour les muscles des cuisses.

EN Milieu naturel

Le milieu naturel est de loin le plus intéressant car il offre une grande variété de terrains et de paysages et permet d’enrichir votre pratique tout en évitant la lassitude. La constitution du sol doit cependant être prise en considération.

L’idéal

  • L’herbe courte ou le gazon : à privilégier car souple et peu traumatisant, à condition de le choisir régulier.
  • Les chemins en terre (forêt, champs) conviennent également très bien.
  • L’eau : courir pieds nus dans un peu d’eau, sur le bord de la plage ou dans de l’eau jusqu’aux épaules (aqua-jogging).

Avec modération

  • Le sable qui accentue l’effort à fournir à cause des appuis fuyants et qui peut provoquer des blessures.
  • La neige poudreuse (attention aux risques de glissades sur la neige tassée !).

À éviter

  • Les chemins empierrés qui occasionnent des appuis instables et donc des blessures.

En milieu artificiel

Les milieux artificiels sont à utiliser avec une grande prudence car ils peuvent être eux aussi la cause de nombreuses blessures musculaires, tendineuses ou ligamentaires.

L’idéal

  • La piste d’un stade : le revêtement est plat et régulier, facilite la mesure des distances, mais la matière synthétique qui le constitue peut s’avérer traumatisante si vous en abusez. Contentez-vous de l’utiliser pour des tests ou des évaluations particulières.
  • Le tapis de course : permet de courir à l’intérieur en cas d’intempéries, de réguler et de varier votre vitesse et de doser vos efforts.

Avec modération

  • L’asphalte des routes : revêtement plat et régulier, facilement accessible. Inconvénient d’être traumatisant à cause de sa dureté. Certaines personnes y sont plus sensibles que d’autres, à vous d’évaluer votre sensibilité, toutefois n’en abusez pas.

À éviter

  • Le béton car trop traumatisant.
Commentaire

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous.