L'horrible vérité sur les médicaments anticholestérol

Le Dr de Lorgeril révèle pourquoi des médicaments pris par des millions de personnes sont terriblement toxiques.
 

  • Au format Broché
    16,90 €
  • Au format Numérique (epub)
    10,99 €

Télécharger un extrait du livre

« Une bonne partie de la littérature scientifique,
peut-être la moitié, est tout simplement fausse. »
Dr Richard Horton, directeur du Lancet

Le Dr Michel de Lorgeril a été le premier à montrer que les études « miraculeuses » sur les médicaments contre le cholestérol sont, comme le dit le Dr Horton, biaisées. En réalité, les statines n’empêchent ni les infarctus ni les AVC.
Avec ce nouveau livre, il révèle que ces médicaments pris par des millions de personnes, sont terriblement toxiques. Cette toxicité peut rester silencieuse pendant des années mais hélas, elle est réelle.

Elle est d’autant plus « silencieuse » qu’une corruption généralisée touche les sciences biomédicales. Les données publiées sont modelées pour servir les intérêts de l’industrie pharmaceutique. Les autres, les gênantes, restent dans l’ombre sous le sceau du secret industriel.

Il aura fallu toute l’expérience du Dr de Lorgeril, médecin et scientifique de renommée internationale, pour arriver à cette conclusion implacable :

Tous les médicaments anticholestérol, les anciens comme les nouveaux, sont toxiques du fait de leur mode d’action et aussi parce qu’ils privent le corps d’un facteur protecteur : le cholestérol !

Cette horrible vérité appelle trois mesures d’urgence : l’information immédiate des patients, le retrait des statines du marché et un moratoire sur la commercialisation des anti-PCSK9, la nouvelle génération d’anticholestérol.

A voir & écouter aussi (A propos des trucages de l'étude Jupiter testant le Crestor) :

L'horrible vérité sur les médicaments anticholestérol
Lire un extrait
Date de parution : 24 septembre 2015
ISBN 978-2-36549-156-3
256 pages
Commentaires

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous.

Par Priscille - Thierry Souccar Editions | le jeudi 08 octobre 2015
Un commentaire d'un lecteur sur Amazon.fr (note : 5 étoiles)

Très bon livre facile à lire, clair, précis, instructif. J'ai lu les précédents mais celui-ci est plus clair et plus simple. J'ai arrêté le Crestor depuis 4 ans (après 10 ans d'Elisor) je garde mes 3,4 g de cholestérol total et tout va bien. Ces 2 médicaments , non; poisons, m'ont créé des ruptures de tendons des 2 épaules et fragilisé les tendons d'Achille.
Si vous prenez Crestor ou Tahor ou Elisor ou Zoccor ou leurs génériques ou de la levure de riz rouge, LISEZ CE LIVRE.
Pour 16,90 euros vous vous changerez la vie et éviterez bien des effets secondaires graves. NE PRENEZ PLUS DE STATINE ! et portez vous mieux !
fottello

Par cabezaloca | le jeudi 19 novembre 2015
Conseil cholesterol

Je souhaite avoir un conseil pour ma mère à qui j'ai fait arrêter les statines mais son taux de cholestérol total est extrêmement haut (7,94 mmol/L : +15% en 10 mois) a priori d'origine génétique et augmente en vieillissant (71 ans). Elle est en bonne santé, mince, active, non fumeuse et a une alimentation exemplaire. Je lui ai également recommandé de consommer quotidiennement des amandes, des oméga 3, de l' huile de son riz
Son médecin généraliste est à chaque analyse très alarmé et lui refait une ordonnance de statines que je lui demande de ne pas prendre.
Qui consulter en région Lyonnaise ? Que faire ? Y a-t-il quelque chose à faire ?
Merci pour votre retour.
Muriel

Par bonniejaja | le lundi 07 décembre 2015
bonniejaja

Mon médecin me prescrit du " Lescol" depuis plusieurs années ... est il également contre-indiqué ? ...

Cholestérolémie : 1,91 g/l (inférieur à 2,3 )
4.93 mmol l/l (inférieur à 5,93)

Triclycéridémie : 0,57 g/I (inférieur à 1,50)
0,65 mmol l/l (inférieur à 1,71)

LDL Cholestérol : 0,68 g/l (inférieur à 1.6 )
1,76 mmol l/l (inférieur à 4.46)

Je suis également atteinte (entre autres) de spondylarthrite ankylosante reconnue depuis 1965 (HLA B27 positive) ainsi que d'une d'une polyarthrite rhumatoïde chronique évolutive, alors qu'apparemment. il semblerait que ces deux maladies soient incompatibles entre-elles (c'est du moins ce que m'a dit ma rhumatologue "SI elle n'avait pas VU les résultats des examens elle m'aurait carrément dit que ce n'était pas possible... ").

J'aurais voulu savoir s'il était de l'ordre du possible que le diagnostic effectué concernant les deux épaules soit une conséquence de la prise de "Lescol":

-" Amyotrophie du muscle supra épineux,
-rupture transfixiante du tendon du supra épineux étendue au tendon de l'infra épineux,
-Tendinopathie du sub scapulaire,
-Arthrose accromio-claviculaire

Par foutoune | le mardi 09 mai 2017
foutoune

BONJOUR DOCTEUR ! JE TIENS A VOUS INFORMER QUE JE SUIS DIABETIQUE PLUS DES PBL DE CHOLESTEROL ET TENSION . JE PREND DES STATINES DEPUIS 5ANS(tahor) . IL Y A 2MOIS PAR HASARD J AI FAIT DES RECHERCHES SUR INTERNET SUR CE PRODUIT,FACON DE ME DOCUMENTER. J ETAIS SURPRISE DE CONSTATER LES EFFETS INDESIRABLES CACHESQUI N ETAIENT PAS MENTIONNER SUR LA NOTICE . DEPUIS J AI ARRETE DE PRENDRE CE POISON. AUJOURDHUI APRES LECTURE DE VOTRE ARTICLE SUR L HORRIBLE VERITE.......JAI CONFIRME CE QUE J AI APPRIS . MERCI DOCTEUR.CONTINUEZ A NOUS INFORMER ET NOUS VOUS SERONT TRES RECONNAISSANTS !! MERCI ENCORE .

Acheter ce livre
à propos de l'auteur
Michel de Lorgeril
Michel de Lorgeril est cardiologue et chercheur au CNRS et à la Faculté de médecine de Grenoble.