Régime

Atkins : les mythes ont la peau dure

Atkins : les mythes ont la peau dure

Depuis déjà des décennies, Atkins est LA référence en matière d’alimentation à faible teneur en glucides et il a fait maigrir des millions de personnes à travers le monde. En 2010, le régime Atkins a été remanié par 3 professeurs de médecine américains pour se conformer aux recommandations nutritionnelles. Pourtant, le régime Atkins souffre encore d’une mauvaise réputation chez les médecins et dans la presse. À tort ou à raison ? Voici un best-of des idées reçues.

Mythe N° 1 : Le régime Atkins, ça ne marche pas

Les faits : Le nouveau régime Atkins, ça marche et plus de cinquante études ont été publiées pour en témoigner. Un des exemples les plus récents est une étude nutritionnelle menée à l’université de Stanford et financée par les National Institutes of Health (organisme gouvernemental dépendant du Ministère de la Santé et des Services sociaux des États-Unis). Cette étude, qui a été publiée dans le numéro du 7 mars 2007 du Journal of American Medical Association, l’une des revues médicales les plus influentes au monde, a montré que parmi quatre des programmes amaigrissants les plus suivis (Atkins, Zone, LEARN et Ornish), c’était le régime Atkins qui permettait d’obtenir les meilleurs résultats en termes de perte de poids, mais aussi de métabolisme. 

Mythe N° 2 : Le régime Atkins est mauvais pour la santé

Les faits : Le régime Atkins favorise une consommation saine et équilibrée d’aliments à densité nutritionnelle élevée : des protéines maigres, une grande variété de fruits et légumes riches en fibres et des bonnes graisses, tout en limitant les sucres et glucides raffinés ainsi que les graisses trans. Ces choix nutritionnels entraînent l’organisme à brûler davantage de graisses et à fonctionner plus efficacement tout en permettant à la personne qui suit le régime d’être moins sujette aux fringales, de se sentir plus rassasiée.
Des recherches de plus en plus nombreuses démontrent les bienfaits sur la santé de la réduction de la consommation de glucides transformés.

Mythe N° 3 : La méthode Atkins prône un régime déséquilibré composé uniquement d’aliments riches – viande rouge, œufs, charcuterie, etc. – et excluant les fruits et légumes

Les faits : Le régime Atkins permet de consommer des légumes en grande quantité ainsi que, au cours des dernières phases du programme, des glucides riches en nutriments issus de fruits et de céréales complètes.
Ce n’est que durant la première des quatre phases du régime Atkins, dite « phase de démarrage », qu’il est conseillé de consommer beaucoup de protéines maigres pour déclencher le mécanisme brûleur de graisses de l’organisme et démarrer en force le processus de perte de poids. Mais pour obtenir de bons résultats grâce à Atkins, tout le monde n’est pas obligé de commencer par la phase de démarrage. Et le régime Atkins peut être suivi par des végétariens !

Mythe N° 4 : Le régime Atkins interdit la consommation de glucides

Les faits : De nombreuses personnes confondent la phase de démarrage et le programme Atkins dans son ensemble. Durant cette première étape du régime Atkins, on peut consommer jusqu’à 20 g de glucides assimilables par jour, dont 12 g issus de légumes à densité nutritionnelle élevée et, une fois terminée la phase de démarrage, on augmente progressivement son apport glucidique jusqu’à atteindre à la fois son poids-cible et son niveau individuel de tolérance aux glucides. Pour certaines personnes, le niveau de tolérance peut atteindre 120 g de glucides par jour.

Mythe N° 5 : Avec le régime Atkins, on peut manger autant d’œufs au bacon (ou au jambon) qu’on le souhaite

Les faits : Durant la phase de démarrage, on peut consommer une certaine quantité d’œufs au bacon (ou au jambon) pour amorcer rapidement la perte de poids. Mais Atkins n’est pas pour autant un «régime œufs au bacon». Pendant la phase de démarrage comme durant les étapes suivantes, le régime Atkins conseille au contraire la consommation d’une grande variété de protéines maigres : poisson, volaille, viande maigre, œufs, et de protéines végétales comme le soja, etc. Et ce n’est pas parce qu’il favorise la consommation de protéines qu’Atkins prône l’exagération. C’est au contraire un régime qui conseille une consommation modérée de chaque type d’aliment. Suivre le régime Atkins ne signifie donc pas que l’on puisse manger n’importe quoi à condition que ce soit pauvre en glucides.

Mythe N° 6 : Le régime Atkins est trop restrictif

Les faits : Contrairement à une croyance répandue, le régime Atkins permet de manger une grande variété d’aliments à condition de réduire les sucres et glucides raffinés et de privilégier une nourriture saine.
L’une des clés du succès de la méthode Atkins est l’acquisition pour la vie de nouvelles habitudes alimentaires. Elle enseigne ainsi à manger des aliments glucidiques particulièrement riches en nutriments – vitamines antioxydantes et phytonutriments ayant un effet positif sur la santé. Une fois que l’on a atteint son poids-cible et déterminé la quantité de glucides que l’on peut consommer chaque jour pour se maintenir à ce poids, la plupart des personnes qui suivent Atkins sont libres de manger une grande variété d’aliments : protéines, légumes, fruits, graines et fruits à coque, légumineuses et céréales complètes.

Mythe N° 7 : Le Dr Atkins est décédé d’une crise cardiaque

Les faits : Le Dr Atkins est décédé des suites d’un traumatisme crânien occasionné par une chute survenue le 8 avril 2003. Le dossier d’hospitalisation qui relate en détail l’ensemble du parcours hospitalier du Dr Atkins à partir de son arrivée aux urgences confirme qu’il a perdu connaissance pendant le trajet et ne s’est plus rétabli malgré les soins neurochirurgicaux d’urgence dont il a bénéficié. Le Dr Atkins refusait catégoriquement d’être maintenu en vie artificiellement, et c’est selon ses volontés qu’il s’est éteint le 17 avril suite à l’arrêt de l’assistance respiratoire.
Cela étant, il est vrai qu’à la fin de sa vie, le Dr Atkins a dû lutter contre une cardiomyopathie – il ne s’en est d’ailleurs jamais caché. Il s’agissait d’une maladie grave et progressive causée par une infection virale. S’il est indéniable que cette affection a affaibli son cœur, il faut souligner que la cause en était virale et non diététique.

Mythe N° 8 : Les personnes qui se nourrissent selon la méthode Atkins manquent d’énergie en raison de leur faible consommation de glucides

Les faits : Notre organisme est équipé pour pouvoir exploiter deux sources d’énergie : les glucides et les matières grasses. Lorsqu’il a peu de glucides à disposition, il se tourne vers les graisses qui sont pour ainsi dire notre carburant de rechange.
Il arrive que l’on ressente une certaine baisse d’énergie durant les premiers jours d’Atkins, pendant lesquels l’organisme passe d’un métabolisme brûleur de glucides à un métabolisme brûleur de graisses. Mais ce temps d’adaptation ne dure généralement que trois à cinq jours. Dès que l’organisme s’est habitué à brûler des graisses pour produire de l’énergie, ces symptômes disparaissent.

Mythe N° 9 : Le régime Atkins promeut une consommation importante de viandes et de laitages riches en graisses qui augmentent le taux de cholestérol et entraînent à terme des maladies cardiovasculaires

Les faits : Le programme nutritionnel Atkins recommande la consommation de tous les types de matières grasses dans des proportions saines. Les études menées ces dernières années sur le régime Atkins ont montré que lorsqu’il était bien suivi, celui-ci procurait un apport équilibré entre les graisses monoinsaturées, polyinsaturées et saturées issues de sources alimentaires variées. Il est important de noter que malgré une consommation de graisses saturées, les participants à ces études présentaient non seulement des facteurs de risque cardiovasculaire réduits, mais étaient de plus exempts des problèmes communément associés aux graisses saturées.
À noter que toutes les graisses associent les trois types d’acides gras : monoinsaturés, polyinsaturés et saturés. Même l’huile d’olive, prototype absolu d’une graisse mono-insaturée bonne pour la santé, contient 15 % de graisses saturées – à comparer à un steak (choisir une tranche fine) qui, bien que généralement considéré comme mauvais pour la santé, ne contient pas moins de 51 % de graisses monoinsaturées.

Mythe N° 10 : Le régime Atkins interdit la consommation de fruits, de légumes et de céréales et entraîne donc des carences en nutriments

Les faits : Le programme nutritionnel Atkins n’interdit aucunement la consommation de fruits, de légumes ou de céréales. La phase de démarrage, fréquemment confondue à tort avec le programme dans son ensemble, est la phase la plus stricte : elle n’autorise que 20 g de glucides assimilables par jour. Cela étant, ceux-ci proviennent à 70 % de légumes comptant notamment la salade verte et des légumes riches en nutriments et en fibres tels que le brocoli, l’asperge, l’aubergine ou l’épinard.

Le Nouveau régime Atkins versus la version originale
Par le passé, le programme Atkins était trop restrictif. Il était assez pauvre en fruits et légumes, et plutôt riche en graisses saturées. Les graisses saturées ne sont pas des poisons, mais il faut en consommer raisonnablement.
La nouvelle version du régime Atkins a été rédigée par trois professeurs de médecine. Et elle intègre les notions les plus modernes de la nutrition, comme l’index glycémique et elle est conforme aux recommandations nutritionnelles.
La nouvelle version est surtout beaucoup plus souple. Par exemple, vous pouvez désormais consommer de nombreux légumes – et ce dès le début du programme. Le livre vous donnera également des clés pour manger à l’extérieur en toute tranquillité, quelle que soit la cuisine choisie. Les corps gras sont maintenant parfaitement équilibrés.

Commentaires

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous.

Par imbert | le mercredi 17 juin 2015
nouveau régime ATKINS

Dans un premier temps j'ai dit "merci docteur DUKAN" puis merci docteur LAROQUE pour les outils concrets de gestion des émotions et maintenant, après avoir lu "pourquoi on grossit"de Gary Taubes, je lis "le nouveau régime ATKINS et je dis par avance merci à l'équipe ATKINS et à feu le docteur ATKINS.
À ce propos existe-il un moyen de trouver sur MONTPELLIER 34000 ou ses environs un médecin nutritionniste connaissant cette méthode régime sans que je me retrouve devant une personne qui fera un "copié-collé", car je ne voudrais pas faire d'erreur!

Par imbert | le mercredi 01 juillet 2015
le nouveau régime ATKINS

Je voudrais attirer l'attention sur un paragraphe qui ne me semble pas clair. Pour en faciliter la lecture je vais numéroter les lignes.

Page 88, premier alinéa "VOICI UN EXEMPLE DE CONSOMMATION DE MATIÈRES GRASSES POUR UNE JOURNÉE MOYENNE :
n°1 * 2 cuillerées à soupe d'huile pour les crudités et la cuisson ;
n°2 * 1 noix de beurre (15 g);
n°3 * 25 à 30 g de crème ;
n°4 * 50 à 60 g de fromage ;
n°5 * 2 ou 3 œufs ;
n°6 * 2 ou 3 portions de viande,volaille, poisson ou crustacés ;
n°7 * 10 olives et/ou ½ avocat ;
n°8 * 50 à 60 g de fruits à coque et de graines.......

En l'absence de précisions pour les lignes : 1,2,3,4,7, il est permis de croire que ces aliments gras sont à consommer sur 1 seule journée !
Or, il ne faut pas dépasser 1500 à 1800 KCAL en tout pour la journée et un rapide calcul permet selon mes tables de calories, d'être déjà à plus de 1000 KCAL auxquelles il faut ajouter celles des légumes et des protéines !
J'en ai déduit que pour ces 5 lignes il faut en choisir une seule pour une journée !