Ma it-list diététique

Tout ce que vous devez savoir sur les dernières tendances diététiques

Par MAGALI WALKOWICZ
Les tomates séchées.

Savoureuse diététique : l’Italie à l’honneur.

Savoureuse diététique : l’Italie à l’honneur.

Je rentre d’un voyage en Italie et je vous ai ramené des petits trésors culinaires. Je vous les présenterai tout au long de cette semaine… Un à un, parce que je veux que vous les savouriez. Je commence par mon favori : les tomates séchées.

Entre parenthèse, les tomates ne perdent pas leurs vertus en séchant. Elles conservent leurs qualités antioxydantes, calmantes, diurétiques, détoxifiantes et anticancer – Rien que ça ! Le tout, avec un apport calorique faible et une saveur exacerbée.

Vous êtes au régime ? Ça tombe bien ! Elles vous permettront de relever vos plats de manière très raffinée parce qu’elles agrémentent à merveille les salades, les viandes et poissons…

Même si on les trouve très facilement, même au supermarché, j’aimerai vous inviter à les faire vous-même. C’est simplissime, bon marcher et il faut peu de matériel !

Pour 1 kilo de tomates séchées, il faudra prévoir 6 kilos de tomates bien fraîches.

Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 180 minutes

Ingrédients

Tomates en grappe / Basilic séché / Sel et poivre

  • Faire préchauffer le four à 90°C.
  • Recouvrir les plaques de papier sulfurisé.
  • Laver et trancher les tomates en 2, puis en fines tranches d'environ 5 mm d'épaisseur. Répartir ces tranches sur les plaques.
  • Saler et poivrer, saupoudrer avec le basilic séché.
  • Enfourner et laisser cuire 2 heures.
  • Au bout de ce temps, inverser les plaques, pour une cuisson homogène.
  • Laisser cuire encore une heure et surveiller régulièrement. Vous devez obtenir des tomates à chair moelleuse et sans eau visible.

Pour les conserver, deux solutions :

Marinées : tassez-les dans un bocal et recouvrez-les d’huile d’olive. J’adore les parfumer en rajoutant dans l’huile de l’ail écrasé et des herbes de Provence. J’attends au moins trois semaines avant de les déguster, le temps que les arômes se mêlent et s’expriment.

Sèches : mixées ou réduites en tout petits morceaux. Réduites en poudre, elles relèveront les vinaigrettes, les tapenades et les sauces tomates. J’en mélange aussi dans mon gratin à base de parmesan, aubergine, mozzarella. C’est divin !

Vous voulez découvrir tout au long de la semaine, d'autres mets italiens, aussi savoureux que diététiques ? Suivez ce lien :

https://www.facebook.com/pages/Di%C3%A9t%C3%A9ticienne-Toulouse-Magali-W...

Commentaire

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous.

à propos de l'auteur

Mes débuts : des études universitaires en philosophie. Au terme de ce parcours, j’aurais dû embrasser la carrière d’un enseignant en philosophie. Mais avide de liberté, j’ai opté pour le journalisme.

J’ai commencé à écrire des articles pour la presse féminine, passion qui ne m’a pas quittée. Après de multiples écrits dans les thèmes santé, beauté, culture, voyage, nutrition, psychologie, j’ai pris la sage décision de me recentrer sur ma passion : l’alimentation et les avantages qu’elle procure sur la santé, la ligne, la beauté et surtout pour les 3 moments de bonheur qu’elle suscite dans la journée.

Afin de maîtriser mon propos, j’ai entrepris des études de diététicienne et j’ai acquis une expertise de la science du corps humain, de celle des aliments et des techniques culinaires. Toujours à la recherche de nouvelles découvertes diététiques, Je me nourris de littérature scientifique sur le sujet.

En plus des écrits, dont Le guide de la chirurgie de l’obésité, Céto cuisine et Compteur de glucides, parus aux éditions Thierry Souccar, je suis diététicienne en cabinet libéral. Mon intime conviction : quelles que soient les contraintes alimentaires que nous avons parfois à subir, « manger diet, c’est manger bon » !

Voulez-vous en savoir un brin de plus? Je suis accro aux voyages qui m’amènent à plus de 10h de vol de chez moi et c’est aussi difficile de me sortir d’une boutique de thé, que de chez mon chausseur préféré, d’un musée d’art moderne ou de la librairie du coin !

Lire aussi