Blog de Julien Venesson
Par Julien Venesson

Don du sang ? Supplémentez-vous en fer !

Sauver des vies et améliorer sa santé Le don du sang sauve chaque jour des milliers de vie : accident chirurgical, accident grave de la route, hémorragie, autant de situations où une perfusion sanguine est nécessaire. Mais ce geste est aussi un geste de soin pour certaines maladies particulières, en...

Sauver des vies et améliorer sa santé

Le don du sang sauve chaque jour des milliers de vie : accident chirurgical, accident grave de la route, hémorragie, autant de situations où une perfusion sanguine est nécessaire.

Mais ce geste est aussi un geste de soin pour certaines maladies particulières, en particulier l’hémochromatose, une maladie dans laquelle l’organisme absorbe et stocke anormalement le fer dans les tissus. Celui-ci devient alors pro-oxydant (inverse d’un antioxydant), ce qui favorise les maladies cardiaques, mentales et le cancer. En effet, chaque don du sang nous enlève de l’hémoglobine, une protéine riche en fer.

Le problème est que tout le monde n’a aps de fer en excès dans l’organisme, en conséquence un don du sang provoque souvent une baisse des réserves de fer, pouvant conduire à un début d’anémie, qui se traduit principalement par de la fatigue.

Effet d’une supplémentation en fer en cas de don du sang

Récemment des chercheurs américains et canadiens ont suivi plus de 200 personnes qui effectuaient des dons du sang : la moitié d’entre eux ont pris un petit complément alimentaire de fer après le don (37,5 mg par jour seulement) et l’autre moitié a pris un placebo.

Résultat : avec une supplémentation en fer, les réserves de fer reviennent à la normale en 76 jours en moyenne (soit 2 mois et demi) alors qu’avec un placebo, les réserves de fer ne se sont toujours pas reformées au bout de 168 jours (soit plus de 5 mois).

Une supplémentation en fer est donc recommandée après un don. Les petites doses (autour de 30 mg) sont aussi efficaces que les grosses mais avec l’avantage de ne pas avoir d’effets secondaires.

 Référence : Kiss JE, Brambilla D, Glynn SA, et al. Oral Iron Supplementation After Blood Donation: A Randomized Clinical Trial. JAMA. 2015;313(6):575-583.

 

Article en PDF

Lire la suite du billet

à propos de l'auteur
Lire aussi